GLASGOW L'affrontement entre le Celtic et Aberdeen a tourné court, hier en fin d'après-midi. ` Le Celtic et les Rangers correspondent respectivement à Bruges et à Anderlecht en Belgique. Il y a plus d'individualités aux Rangers alors que le Celtic représente un bloc très costaud.´ Roberto Bisconti ne se faisait guère d'illusion au moment de se rendre à Glasgow mais rêvait secrètement d'une bonne performance d'Aberdeen au Celtic Park. Il n'y en a rien été! Déjà menés de trois buts à la pause, le calvaire s'est poursuivi en seconde période pour Bisconti et les siens. Aberdeen s'incline 7 buts à 0 (quatre buts pour le Gallois John Hartson) face à l'équipe de Joos Valgaeren, aligné durant nonante minutes sur la droite de la défense! ` Nous avions bien débuté la rencontre, puis le premier but nous a tué s, souligne le Liégeois, averti, puis remplacé à la 66e. Nous avons joué comme des gamins! C'est une grosse humiliation pour nous...´ Et dire que dans quinze jours, ce sont les Rangers qui se présenteront devant Aberdeen...

© Les Sports 2002