Le Sporting n’a pas dû puiser dans ses réserves pour aller gagner à Courtrai. Boussoufa, opportuniste, avait vite ouvert le score, auquel Wasilewski donna son allure finale d’une reprise de la tête, sur un coup franc du Marocain.

"Ce n’était pas si facile que cela en avait l’air, constate Boussoufa. On a eu le contrôle du match, mais nous aurions dû marquer le deuxième but beaucoup plus vite. Nous avons trop raté."

Herman Van Holsbeeck n’était pas si difficile. "L’équipe a rempli son devoir dans un match qui n’était pas facile du tout à négocier, expliquait le manager. Boussoufa a signé une prestation très appliquée, et je dois aussi souligner le gros match de Biglia dans l’entrejeu."

Ce succès offre donc à Anderlecht deux points d’avance sur le Standard. La meilleure manière, selon les dirigeants mauves, de répondre à l’approche de Jelle Van Damme tentée par les Liégeois. "Parfois, les gens ne sont pas comme on le pense", confiait Herman Van Holsbeeck à propos de l’affaire Van Damme. "Pour le reste, j’ai dit tout ce que j’avais à dire. Maintenant, on va disputer notre championnat, et le Standard le sien. Je n’aurais pas cru que les Rouches perdraient deux points contre Saint-Trond A nous de montrer qu’Anderlecht reste le club numéro un en Belgique."

Vivement le match Anderlecht - Standard du 29 août !