Le sort a été plutôt clément avec le Club de Bruges: pour accéder à la phase de poules (aux oeufs d'or!) de la Ligue des Champions, les Blauw en Zwart devront se débarrasser soit des Norvégiens de Valerengen ou des Finlandais d'Haka. Au match aller du second tour préliminaire, Valerengen s'est imposé 1-0, ce qui laisse présager un match retour indécis. «Nous sommes surtout contents d'éviter le Shakhtar, soufflait le capitaine brugeois Gert Verheyen. Nous n'avions vraiment pas envie de les affronter à ce stade de la compétition pour une troisième fois en quatre saisons. Mais restons prudents: Valerengen n'est pas en C 1 pour rien.»

Jan Ceulemans se voulait lui aussi confiant mais prudent: «Nous connaissons assez peu ces deux compétitions. Ce que je sais de Valerengen, c'est que c'est une équipe solide, un peu semblable à la nôtre, avec un peu plus de force physique, mais moins forte techniquement. Ils appartiennent au «subtop» norvégien. Ce ne sera pas une partie facile, mais nos chances de passer sont bonnes.»

Brocken à Valerengen

Valerengen compte en ses rangs plusieurs visages bien connus en Belgique, tels que l'entraîneur Kjetil Rekdal (ex-Lierse) ou notre compatriote David Brocken, ravi par la perspective d'affronter un club belge. «C'était mon plus grand souhait, raconte l'ancien Anderlechtois. Mes coéquipiers sont également très heureux d'avoir hérité de Bruges. C'est une équipe très connue en Norvège et l'affiche peut être belle. Le match aller, chez nous, sera crucial: il nous faudra garder le zéro et marquer une ou deux fois. Ce ne sera pas chose aisée car le Club est une équipe respectée sur la scène continentale alors que nous avons encore tout à prouver.»

David Brocken, qui compte parmi ses coéquipiers Tore Andre Flo (ex-Chelsea) et Steffen Iversen (ex-Tottenham), est toutefois conscient que la qualification contre Haka est loin d'être assurée. «Les Finlandais font partie d'une formation très difficile à manier. Mais si nous jouons le match retour à notre vrai niveau, nous devrions passer.»

© Les Sports 2005