On a assisté à un derby des deux Flandres de très haut niveau ce dimanche après-midi. Gantois et Brugeois ont offert au public du stade Jules Otten un spectacle de grande qualité. En effet, 39 tirs au but ont été enregistrés après ce match nul en ce qui concerne le score, mais où le grand gagnant a été le football.

Une histoire de pénalty pendant les 45 premières minutes

Après 5 minutes seulement, La Gantoise menait 1-0 grâce à Mboyo, suite à un bon travail de Remacle. Bacca égalisait sur penalty à la 24ème minute. Tchite avait en effet été fauché par Padt mais M. Nzolo faisait preuve de psychologie en ne donnant que la carte jaune au portier Buffalo.

Remacle redonnait l'avantage aux locaux sur un nouveau penalty qui faisait suite à une main flagrante de Figueras. C'était sans compter sur Bacca, encore lui, travaillait sur le flanc droit pour offrir l'égalisation sur un plateau à Lestienne.

Les barres tremblent en seconde période

En seconde période les 22 acteurs continuaient à offrir un spectacle de qualité aux 12.000 spectateurs du stade.

A la 51e, les Buffalos trouvaient la barre de Jorgacevic sur une reprise de la tête en deux temps de Nahayo après un coup-franc des 25 mètres. Six minutes plus tard, c'est Vazquez qui trouvait lui-aussi la transversale après une frappe des 25 mètres. Vleminckx, à l'affût, ne parvenait pas à conclure.

A l'heure de jeu, M. Nzolo refusait un but à Bacca, idéalement servi par Victor Vazquez. Juste avant, c'est un pénalty que l'homme en noir aurait du accorder au gantois Mboyo.

Le match ne baissait pas d'intensité et à la 67e, c'est un extérieur du pied splendide de Bacca qui obligeait Padt à effectuer une parade remarquable.

Trond Sollied décidait alors de changer ses batteries et faisait rentrer Hannes Van der Bruggen à la place de Christian Brüls. Un changement payant puisque le jeune produit du club gantois permettait aux locaux de ne plus se faire dominer au milieu du jeu par les Blauw en Zwaart.

A six minutes du terme, Van der Bruggen décalait bien le cuir vers un autre jeune monté au jeu, Benito Raman, dont la frappe était trop croisée. Mais la dernière grosse occasion revenait encore aux Buffalos avec Mboyo qui déviait sur la barre transversale un centre du petit Raman. Sur le deuxième ballon, Conte voyait sa frappe contrée par la défense.

M. Nzolo sifflait la fin de rencontre sur ce partage qui permet à Anderlecht, victorieux ce samedi de Lokeren, de revenir à deux points du FC Bruges. La Gantoise qui s'était rassuré en s'imposant au Standard n'a pas réussi le 6/6, mais a retrouvé confiance en son football. Les hommes de Trond Sollied occupent la cinquième place à six points du leader brugeois.