Football

Butina a bien la tête à Bruges

Benoît Delhauteur

Publié le - Mis à jour le

Tomislav Butina a été le Brugeois le plus au coeur de l'actualité cette semaine. Les médias grecs et croates ont en effet annoncé qu'il signerait très prochainement un contrat de trois ans à l'Olympiakos, qu'il rejoindrait dès lors en fin de saison. «Ce ne sont que des spéculations, réagit le portier croate. Actuellement, il n'y a encore rien de concret entre moi et l'Olympiakos. Le club grec est intéressé, c'est vrai, mais il n'est pas le seul. Il reste encore cinq mois d'ici la fin de saison: j'ai le temps pour y réfléchir calmement. Rien ne presse!»

Le portier n'exclut pas non plus de rester: «Bruges veut bien prolonger mon contrat d'une saison. Moi j'aimerais resigner pour plusieurs années. La balle est dans leur camp!» On voit toutefois mal les dirigeants brugeois changer d'avis...

Si Butina quitte la «Venise du Nord» en juin, ce sera assurément un coup dur pour les «Blauw en Zwart» : cette saison, le Croate a de nombreuses fois gagné des points à lui tout seul, s'imposant comme un des éléments les plus constants, même lorsque l'équipe ne tournait pas. «J'avoue que je suis très content du niveau que j'ai atteint cette saison. A mon arrivée à Bruges, j'ai connu quelques mois difficiles mais une fois la période d'adaptation derrière moi, je me suis senti comme chez moi. Je compte d'ailleurs revenir vivre ici après ma carrière. C'est bien la preuve que cette région me plaît!»

S'ils battent le Lierse ce soir, les hommes de Jan Ceulemans mettront une pression importante sur les deux autres candidats au titre. «C'est un combat à trois qui sera serré jusqu'au bout. Mais entre Anderlecht et le Standard, je crois que nous devons surtout nous méfier des Liégeois: l'entente au sein du groupe y est meilleure et la concurrence plus forte. Mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et nous devrons impérativement améliorer nos résultats en déplacement. Pourquoi nous n'arrivons pas à reproduire les mêmes prestations en dehors de nos bases? Ça, c'est le grand secret du football!»

L'international croate, qui disputera la Coupe du Monde au mois de juin, a une haute estime des gardiens militant dans le championnat belge. «Il y a beaucoup de jeunes portiers talentueux, mais je pense qu'ils n'arrivent pas au niveau d'éléments plus expérimentés, comme Runje, Herpoel, Laquait ou Gaspercic. Pour un gardien, avoir du vécu est capital...»

Bosko Balaban, laissé sur le banc à Roulers par Ceulemans à cause de «son manque d'efficacité en déplacement», fait son retour dans le onze de départ. Il reçoit donc la préférence sur Ishiaku. Le «Caje » hésite encore entre Kevin Roelandts et Philippe Clement pour sa ligne médiane. Si ce dernier est titularisé, Vermant avancera d'un cran et laissera le poste de récupérateur à Clement.

Les équipes

Bruges: Butina, Vanaudenaerde, Maertens, Vandelannoite, Klukowski, Vermant, Clément ou Roelandts, Leko, Verheyen, Portillo, Balaban.

Lierse: Van der Straeten, Andic, Fassotte, Nnaji, Kacic, Wils, Dreesen, Nunes, Snoeckx, Mrdja, Iakovenko.

Arbitre: M. Vervecken.

Match: ce soir à 20h30.

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous