CHARLEROI C'était l'effervescence samedi soir dans les coulisses du stade du Pays de Charleroi où Mogi Bayat était particulièrement volubile: «Ce premier volet du triptyque fameux que nous devons accomplir en l'espace de sept jours s'est avéré une belle réussite. Nos joueurs sont bien en jambes et nous ont gratifiés d'une belle mise en bouche. Au- jourd'hui, ils ont fourni une excellente première mi-temps et terminé en force. C'est de bon augure!»

Le manager du Sporting hennuyer faisait déjà ses comptes: «Il y avait environ neuf mille spectateurs ce soir, nous en attendons environ dix mille pour le match de Coupe face à Mouscron.... et nous devrions battre le record d'assistance lors de la rencontre de vendredi face au Standard. Dans l'état actuel des choses, on est déjà assuré d'accueillir 16.500 supporters des deux clubs, ce qui revient à dire qu'il y en aura plus de vingt mille dont ceux de Charleroi rempliront la tribune 4 où ils s'expriment généralement. Celle-ci affiche d'ores et déjà complet. Le Mambourg aura dès lors enregistré quelque quarante mille personnes en à peine une semaine. Ce n'est pas donné à tout le monde. Sachez que les 482 business seats sont déjà réservés et qu'il reste seulement une centaine de sièges VIP qui doivent trouver acquéreurs.»

Déjà, Mogi Bayat envisage les choses sur le plan strictement sportif: «Nous commettrions une grave erreur en imaginant que Charleroi va éliminer Mouscron et rejoindre le Heysel. Bien sûr, nous avons bien préparé la chose en nous imposant de belle manière face à Lokeren mais le plus dur reste à faire. Quant au rendez-vous suivant qui nous tient tout autant à coeur, il sera grandiose. J'espère que notre Sporting vaincra le Standard... et qu'ensuite celui-ci sera champion. Sincèrement, je souhaite au club liégeois d'émerger dans la course au titre parce que cela fait trop longtemps que les siens attendent un tel événement. Et puis, il est temps que ça change, que notre championnat ne se résume plus à une affaire entre Anderlecht et le Club Brugeois. Mais nous ne permettrons pas pour autant aux Rouches d'accomplir un pas important vers le sacre. Nous voulons gagner face aux futurs champions!»

La semaine sera d'autant plus chargée pour les Carolos que cet après-midi, auront lieu les plaidoiries au tribunal de Charleroi concernant l'affaire Oulmers. C'est d'ail- leurs dans ce cadre qu'Abbas Bayat a rencontré Sepp Blatter en fin de semaine. «La teneur des conversations restera confidentielle», précise le neveu du président.

De son côté, la Fifa a publié les résultats des études for the good of the game, acceptées par le comité exécutif et qui seront soumises en mai à l'AG. Concernant la mise à disposition des internationaux par les clubs, l'avancée est minime. Les joueurs sont assurés pour la Coupe du Monde en Allemagne mais la question reste ouverte pour les matchs qualificatifs (Can, Euro, etc.). Concernant les compensations demandées par les clubs, la Fifa constate que le principe est de mise aux Pays-Bas, en Allemagne ou en Suis- se. Pour la Fifa, la question des compensations éventuelles doit être débattue entre les clubs et les fédérations.

© Les Sports 2006