C'est la dernière ligne droite pour le sporting d'Anderlecht

Football

Christophe Berti

Publié le

A une grosse semaine de la reprise de la compétition, Anderlecht est entré dans une nouvelle phase de sa préparation après le match remis, mardi soir, à Tubize. A présent, Hugo Broos et son staff pensent au premier match qui compte, celui à Westerlo.

`Notre intention est de ne plus trop modifier nos batteries lors des deux derniers matchs amicaux (NdlR: samedi à Willem II et mardi contre Everton), explique Franky Vercauteren. Sauf blessure ou grosse surprise, on doit s'en tenir au groupe définitif.´

À quelques exceptions près, le choix d'Hugo Broos devrait ressembler à ceci: De Wilde au but, Crasson, Doll, De Boeck et Deschacht (en attendant Zewlakow, qui s'est entraîné pour la première fois hier matin avec ses nouveaux équipiers) en défense, Hendrikx, Vanderhaeghe, Baseggio et Seol dans l'entrejeu et le couple Zane-Jestrovic en pointe.

L'arrivée d'un vrai numéro 10 pourrait modifier ce plan et Seol, légèrement blessé aux ischio-jambiers, a laissé sa place au jeune Kolar, hier, à l'entraînement.

`Notre jeune Tchèque dispose d'un gros potentiel et peut rentrer en ligne de compte à court terme, estime Franky Vercauteren. Mais il ne faut pas le brûler trop tôt.´

Quant aux joueurs qui reviennent de blessure (Mornar, Said, etc.), ils s'entraînent à nouveau avec le groupe (Svonko Milojevic reprendra lundi) mais seront trop courts pour affronter De Vlieger, samedi, à Tilburg.

Par contre, certains d'entre eux pourraient jouer demain à Bierbeek contre Al Wasl, l'équipe arabe entraînée par Johan Boskamp et actuellement en stage en Belgique. L'occasion pour les Mauves de revoir leur ancien entraîneur fétiche.

Enfin, dans les coulisses, Michel Verschueren attend le retour en Belgique de Peter Ressel pour réactiver la piste du numéro 10, Vaclav Kolousek.

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous