CAEN A l'image de son club, Grégory Dufer vit une période noire. Pas épargné par les petits bobos cette saison, l'ancien Zèbre n'a pas pu participer samedi soir au match contre Metz, capital dans la lutte pour le maintien. «Je souffrais d'un début de pubalgie, comme à la fin de saison dernière. J'ai dû prendre un peu de repos. Je reprendrai l'entraînement mercredi.»

Le médian a donc assisté des tribunes du stade d'Ornano à la rencontre entre Caen et Metz, capitale dans l'optique du maintien. Les Normands ont dû s'incliner sur le plus petit score (0-1), réalisant une très mauvaise opération.

«Ce ne fut vraiment pas un beau match, relate Dufer. Nous sommes passés à côté de notre sujet et Metz a bénéficié de la réussite nécessaire en contre. C'est un coup dur. Notre mission devient encore plus difficile, mais nous y croyons.»

Steve Dugardein était lui bien présent dans la formation de Patrick Remy. «Il a fait un bon match et a beaucoup travaillé, comme à son habitude. Il est sorti à un quart d'heure du terme, mais c'était un remplacement purement tactique.»

Caen, actuel 18e, pourrait être sauvé... en dehors du terrain: Ajaccio, premier non- relégable, doit rapidement mettre son stade en conformité, sous peine d'être rétrogradé en division 3. «Nous préférons rester concentrés sur nos propres prestations. Nous disputons dans trois semaines la finale de la Coupe de la Ligue, dont le vainqueur ira en Coupe d'Europe. Mais ce match contre Strasbourg ne sera pas une priorité...»

La saison prochaine, Caen pourrait donc participer à la Coupe de l'Uefa... tout en étant en Ligue 2! De quoi déjà influencer le futur proche de Grégory Dufer? «C'est délicat. J'ai choisi Caen pour évoluer au sein de l'élite. Mais je préfère ne pas encore parler de mon avenir. Car je me plais ici. Je préfère me focaliser sur le présent et tout faire pour faire mon retour dans l'équipe type. J'ai à coeur de prouver à tout le monde que je ne suis pas venu ici pour ne rien foutre! Nous avons les qualités pour rester en L 1. Croisons les doigts...»

© Les Sports 2005