SAINT-TROND L'équipe limbourgeoise jouera encore en D 1 la saison prochaine. Elle a remporté, hier, la victoire nécessaire et suffisante qui la confirme au sein de l'élite.

Pendant un quart d'heure, elle a fait mine d'enflammer la rencontre. Dès la 8e minute, le montant repoussa un envoi de De Ceulaer. À la 15e, Deelkens sortit une jolie parade pour empêcher Delorge de marquer. Westerlo, progressivement, participa alors au jeu. Un essai d'Utaka ne surprit pas Belic, à la 34e. Sept minutes plus tard Hajnal, replié sur la ligne, repoussa un coup de tête d'Elejiko.

Westerlo continua à se montrer le plus dangereux dans le rectangle adverse. À la 62e, par exemple, Keenan hérita d'une superbe occasion mais Debroux, replié sur la ligne, évita le pire à son équipe. Saint-Trond réagit très sporadiquement. À la 67e, Deelkens regarda ainsi filer à côté de son but un essai de De Ceulaer, l'élément local le plus actif. Le futur pensionnaire de Feyenoord prit, avec une extrême élégance, anticipativement congé de son public en inscrivant, à quatre minutes de la fin, le but qui assure mathématiquement le maintien. Le club lui ménagea ensuite la sortie qu'il méritait.

© Les Sports 2005