Mehdi Carcela était repris avec le Maroc pour le match amical contre le Niger, joué hier soir à Marrakech. Avant le match, le médian a répondu aux questions d’un journaliste de la chaîne de télévision Arryadia. "C’est un rêve d’enfant qui se réalise", dit le joueur belgo-marocain de 21 ans. "Cela fait très plaisir, pour moi et ma famille, d’être venu au Maroc et de porter le maillot de mon pays d’origine."

Le Standardman a ensuite expliqué pourquoi cela avait mis autant de temps avant qu’il puisse rejoindre la sélection marocaine. "Il a fallu beaucoup de temps pour faire les papiers Fifa (NdlR : le joueur et la Fédération marocaine ont dû demander un changement d’association puisqu’il avait déjà joué pour les Espoirs belges). Puis il a fallu gérer la pression en Belgique. J’ai dû convaincre mon entourage professionnel (NdlR : le Standard, notamment, aurait préféré qu’il opte pour la Belgique). Heureusement, ma famille a accepté mon choix, car c’est mon choix, et a été là pour me soutenir."

Concernant son recours devant le Tas, retiré par la suite, Mehdi Carcela a botté en touche. "C’est le passé. Maintenant, je regarde vers l’avenir. Je suis vraiment content d’être ici et de porter le maillot du Maroc. Avec l’équipe qu’on a, une équipe jeune, et avec le grand entraîneur qu’on a (NdlR : Eric Gerets), j’espère qu’on va aller loin. Il y a la Coupe d’Afrique (Can), il y a la Coupe du monde Avec l’équipe qu’on a, on peut faire de grandes choses."

Mehdi Carcela a conclu avec un mot sur Abdelfattah Boukhriss, son nouveau coéquipier au Standard et en sélection marocaine. "Il se sent bien en Belgique. C’est un bon joueur. Il peut faire une grande carrière en Belgique et plus haut, à mon avis."