La banderole anti-Defour a pris des proportions telles qu'on en a même parlé à l'étranger. Et pas en bien... Petit tour d'horizon.

En Angleterre, le Daily Mail a jugé le dessin "humiliant". Quant à la BBC a elle aussi dénoncé les faits, parlant de "Horror banner" et allant jusqu'à censurer le tifo, en ne dévoilant pas le visage de Steven Defour.

Crédit: BBC

En France, le quotidien L'Equipe relate sur son site que "un tifo géant déployé dans la tribune des fans locaux a choqué". LCI parle pour sa part d'"une blague de mauvais goût", comparant le clasico de dimanche à un choc comme PSG-OM ou Real-Barça, entre deux équipes "qui ne s'aiment pas". L'Express y va également de son petit commentaire, estimant que "la rivalité a été trop loin".

En Allemagne, le Duitse Express qualifie de "disproportionné" ce tifo qui "va trop loin"

En Italie, la Gazetta dello Sport fera écho de la polémique, décrivant la scène comme un "macabre tifo de très mauvais goût".

Aux Pays-Bas, enfin, De Telegraaf parle d'une "surprise de mauvais goût pour Defour", alors que l'Algemeen Dagblad titrait sur la "banderole scandaleuse assombrissant le choc belge".