La Jupiler Pro League aura droit à son "Super Sunday" ce week-end. Dimanche, il y aura d’abord Standard-Club Bruges à 14h30 puis Genk-Anderlecht à 18h. Avec, en perspective, des duels intéressants entre hommes en forme. Comme le Standardman Ezekiel et le Brugeois Bacca Pour l’occasion, nous avons sondé deux consultants ex-attaquants, Gert Verheyen et Nordin Jbari, afin de savoir qui est le meilleur attaquant entre Mbokani (qui sera privé du choc contre Genk), Vossen, Ezekiel et Bacca. Sans réelle surprise, c’est Dieumerci Mbokani qui sort du lot.

Dieu, indiscutablement

"Mbokani est le meilleur des quatre", estime Gert Verheyen. "C’est le plus complet. Il répond toujours présent dans les moments importants. Et s’il n’a pas réussi lors de sa première tentative à l’étranger, ce n’est certainement pas à cause de ses qualités, car le talent, il l’a. J’espère qu’il retiendra la leçon lors de son prochain départ à l’étranger. Jusqu’où peut-il aller ? Ce qu’un Benteke fait à Aston Villa, Mbokani doit être capable de le faire aussi."

Nordin Jbari confirme : "Je mets aussi Mbokani en première position. Il a la vitesse, la technique, la confiance en lui, le sens du but. Je dirais que son jeu de tête est moyen et qu’il est parfois un peu nonchalant. On le voit souvent en train de marcher. Or, les scouts étrangers aiment des attaquants qui bougent tout le temps "

Pas d’unanimité derrière

Qui à la deuxième place ? Nos deux consultants ne sont pas d’accord. Pour Verheyen, c’est Vossen ("même si c’est difficile de trancher"). Pour Nordin Jbari, c’est Bacca.

"La plus grande qualité de Bacca, c’est de marquer", note Gert Verheyen. "Mais je trouve qu’il peut faire mieux dans le jeu. Je le préfère comme attaquant de pointe que lorsqu’il démarre d’un flanc. Mais, pour moi, Vossen lui est supérieur car Jelle est nettement plus utile dans le jeu : combinaisons, déplacement entre les lignes, etc. Vossen est un buteur, comme Bacca, mais il a en plus l’intelligence de jeu."

Nordin Jbari a un autre avis : "Pour moi, Vossen arrive en quatrième place. Il n’a pas beaucoup de qualités, mais il en a deux qui sont essentielles : le déplacement et le sens du but. Au niveau du démarquage, c’est le meilleur. Mais Bacca est meilleur car il est plus complet. Il peut s’en sortir seul devant, il est très fort techniquement, il a la vitesse et est attiré vers le but. Ezekiel, lui aussi, a plus de qualités que Vossen."

Gert Verheyen met donc Ezekiel est quatrième position. "Mais je le connais moins, je l’ai moins vu jouer", nuance-t-il. "Il va très vite, il m’a surpris par son jeu de tête et sa solidité dans les duels malgré son petit gabarit, mais je ne sais pas encore si c’est un vrai buteur. Il n’a pas encore joué assez de matches pour pouvoir tirer des conclusions."

Jbari, lui, met Ezekiel sur la troisième marche. "Il me rappelle Cyriac. Il est rapide, vivace, il a une bonne détente et un bon jeu de tête. Point positif : il est jeune et a une marge de progression énorme."