Avec 5,8 millions d'euros par joueur en moyenne, Manchester City est le club qui rémunère le mieux ses sportifs pour la deuxième année consécutive. Les New York Yankees, suivis des LA Dodgers, deux clubs de baseball, complètent le podium avec respectivement 5,7 et 5,6 millions d'euros. Tel est le constat de l'étude américaine qui a analysé les masses salariales de 294 équipes parmi 15 ligues dans 12 pays à travers les 7 sports les plus importants en terme de fréquentation: le football, le baseball, le basketball, le football américain, le cricket, le hockey sur glace et le football australien.

Si on prend une perspective territoriale, la ville de Manchester est sans conteste l'endroit sur la planète qui paye le mieux ses joueurs. L'apport des salaires des "red devils", classés en 8ème position, combiné à ceux des "citizens" font de la cité industrielle la ville où la masse salariale moyenne par joueur est la plus importante. Juste devant la ville de New York, pourtant composée de trois clubs sportifs majeurs: les New York Yankees donc, et les clubs de basket des Brooklyn Nets et des New York Knicks. La grosse pomme se situe au-dessus de la ville de Londres qui compte Arsenal et Chelsea parmi les clubs les plus rémunérateurs, à savoir 10ème et 11ème du classement par équipes.

Le football, sport le plus populaire à travers le monde, se retrouve aux avant-postes en plaçant 5 équipes parmi les 6 clubs les plus généreux. Une progression qui traduit l'apport d'investisseurs étrangers et de mécènes durant la dernière décennie. Quelques grandes fortunes comme Roman Abramovitch ou le Sheikh Mansour ont en effet permis au football de passer un cap.

Bénéfique à l'échelle de la Premier League, on peut néanmoins s’inquiéter pour les clubs les plus modestes qui subissent, de cette manière, une concurrence déloyale. Le PSG, pour sa part, devrait suivre cette voie et se classera sans doute dans le top 10 l'année prochaine. D'autre part, L'endettement a aussi permis à des clubs comme le Réal Madrid ou Barcelone de bien figurer dans ce classement mais risque tôt ou tard de dégringoler.

La NBA et et la MLB (baseball) sont, après le football, les sports qui assurent le plus haut revenu en classant 11 équipes dans le top 20. A noter encore que la plus forte hausse en terme de salaire est à créditer au club de Toronto en MLS (soccer) avec une augmentation de 245% de sa masse salariale.


Par équipes, découvrez le classement complet:

1. Manchester City — 8,1 millions de dollars (5,8 millions d'€) (en moyenne par joueur)

2. New York Yankees — 8.0 millions de dollars (5,7 millions d'€)

3. Los Angeles Dodgers — 7.8 millions de dollars (5,6 millions d'€)

4. Real Madrid — 7.6 millions de dollars (5,4 millions d'€)

5. Barcelona — 7.4 millions de dollars (5,3 millions d'€)

6. Brooklyn Nets — 6.8 millions de dollars (4,9 millions d'€)

7. Bayern Munich — 6.7 millions de dollars (4,8 millions d'€)

8. Manchester United — 6.6 millions de dollars (4,7 millions d'€)

9. Chicago Bulls — 6.1 millions de dollars (4,4 millions d'€)

10. Chelsea — 6.1 millions de dollars (4,4 millions d'€)