Cette fois, c’est fini pour de bon entre Anderlecht et Nacer Chadli.

Le Diable rouge a vidé son casier et a dit adieu au reste du noyau. Sa location se termine le 30 juin, mais il ne s’entraînera pas jusqu’à mardi. Son nouveau club n’est pas encore connu. "Il va quand même à Bruges ?" blaguait Karel Van Eetvelt, CEO d’Anderlecht, après la présentation des nouveaux maillots.

Anderlecht doit fameusement dégraisser son noyau. Van Eetvelt : "Je crois qu’on a 42 joueurs. C’est beaucoup trop." Mais pas question que les meilleurs jeunes partent. Le plus convoité est Doku. "Bien sûr qu’il y a de l’intérêt. Mais on n’éprouve pas de difficulté à refuser les offres. On va longtemps dire non !"

Côté transferts entrants, Van Eetvelt a répété qu’il ne faut pas s’attendre à beaucoup de mouvements. "Il faudrait remplacer qui ? On a déjà une très bonne équipe. Nous ferons quelques transferts, mais il y aura zéro transfert spectaculaire et très cher."