Dans le creux, les Carolos devaient se ressaisir contre Waasland, lanterne rouge de Jupiler Pro League au coup d'envoi. Plusieurs changements étaient à noter dans l'équipe. Penneteau et Rezaei sont notamment sur le banc. Karim Belhocine alignera Nicholson en pointe de l'attaque.

Mais les Zèbres ont été battus par une méritante équipe de Waasland-Beveren. Charleroi s'enfonce un peu plus dans la crise avec un triste bilan de 5/24. Les deux buts ont été signés Koita, homme du match ce mercredi soir.

Au classement, les Zèbres restent donc en dehors du top 4. Avec 23 unités, ils se situent entre le Standard (5e, 24 points) et Anderlecht (6e, 22 points)

Le premier danger est venu des pieds de Morioka à la dixième minute sur un coup de pied arrêté mais Jackers a bien boxé pour écarter le danger.

Deux minutes plus tard, la première occasion digne de ce nom était signée Heymans, dont la frappe a été très bien détournée en coup de coin par Descamps, qui réussit donc un premier très bel arrêt.

A la 23ème minute, après quelques instants sans occasion, Nicholson a été touché au visage. Sonné, l'attaquant des Zèbres a du recevoir des soins. Sur le coup-franc qui suivait, aux alentours des 30 mètres, la frappe de Morioka a été captée facilement par Jackers.

Vers la 27ème minute, un beau mouvement des Carolos a vu Ilaimaharitra recevoir le ballon dans le rectangle puis s'écrouler après l'intervention d'un défenseur adverse mais son tacle était tout à fait licite et le médian carolo n'a pu armer sa frappe.

A la demi-heure de jeu, Descamps a été inquiété par une frappe waeslandienne mais celle-ci est passée juste à côté.

Cinq minutes plus tard, une frappe de Koita a trompé la vigilance de Descamps, qui a été surpris par le rebond (0-1).

Nicholson a raté l'égalisation à la 40 ème minute. Bien lancé par Fall, il a loupé son face-à-face avec Jackers qui a détourné l'envoi de l'attaquant en corner.

Nouveau coup dur pour les Carolos juste avant la pause: Marco Ilaimaharitra a été exclu pour un tacle par derrière dans le rond central. Initialement averti d'un carton jaune, le médian a été plus lourdement sanctionné après intervention du VAR. 

Une réaction en début de 2ème mi-temps

En seconde période, les Carolos ont eu du mal à se montrer inquiétants durant le premier quart d'heure. Waasland-Beveren laisse le ballon davantage aux Zèbres qui peinent, en infériorité numérique, à prendre Jackers à défaut. 

Il suffisait de le dire pour que Charleroi amène du danger. Fall a profité d'une déviation de Nicholson pour rentrer et frapper du pied gauche. Mais cela manquait de force, malheureusement pour les Zèbres. 

Quelques instants plus tard, Nicholson a eu la balle de l'égalisation au bout du pied. Après avoir placé le ballon sous Jackers, Nicholson a vu sa frappe dégagée sur la ligne par Schoonbaert.

A la 80ème, une lourde frappe du gauche de Koita a failli doublé la mise pour Waasland mais son envoi n'était pas cadré. 

Malgré l'apport de Rezaei et Berahino, les Zèbres n'arrivent pas à se montrer dangereux. 

Ce Diable Koita a bien failli être à la base du 0-2 à la 88eme minute mais son centre-tir et son autre centre ont bien été dégagés. 

Koita a bel et bien tué le match dans le début du temps additionnel. D'une jolie frappe, il a marqué le 0-2 et tuer tous les espoirs des hommes de Karim Belhocine.