© Photonews

Football

Charleroi - Cercle sera bien joué !

BELGA

Publié le - Mis à jour le

La Commission Belge d'arbitrage du Sport (CBAS) a ordonné à l'Union belge de football de faire jouer la rencontre Charleroi-Cercle de Bruges qui n'avait pu se dérouler le 4 décembre dernier en raison de l'état impraticable de la pelouse, a annoncé jeudi l'Union belge de football. Le match devra être joué avant le début des play-offs.

La CBAS s'est réuni mercredi pour étudier le dernier recours du Sporting Charleroi qui s'était vu infliger une défaite sur un score de forfait (0-5) par l'URBSFA. Elle a donné raison au club carolo. Les trois juges de la Commission Belge d'arbitrage du Sport ont annulé les décisions prises successivement par le comité sportif le 21 décembre, le comité d'appel le 25 janvier et la commission d'évocation de l'Union belge le 17 février.

Ces différentes instances avaient estimé que Charleroi était responsable de la remise de la rencontre car elle ne possédait pas les moyens nécessaires rendus obligatoires pour protéger sa pelouse. Cette décision de la CBAS, dont les attendus seront communiqués plus tard, est sans appel.

La commission du calendrier va maintenant devoir se réunir pour fixer la date du match Charleroi-Cercle Bruges. Cette décision permet aussi au Sporting Charleroi, actuel dernier du classement, d'espérer de sauver puisqu'il peut encore remporter 6 points et n'en compte que 5 sur Eupen et le Lierse à qui il ne reste qu'un seul match à disputer.

L'Union belge accepte la décision de la CBAS dans l'affaire Charleroi-Cercle de Bruges

L'Union belge de football (URBSFA) va se conformer à la décision de la Commission Belge d'arbitrage pour le Sport (CBAS) dans l'affaire du match Charleroi-Cercle de Bruges du 4 décembre, à savoir: faire jouer la rencontre plutôt que d'accorder la victoire sur tapis vert (0-5) au Cercle de Bruges. L'Union belges estimait que les Carolos n'avaient pas tout fait afin que le match puisse se jouer, la terrain étant recouvert de neige et impraticable. Le tribunal de première instance de Bruxelles, siégeant en référé avait aussi donné raison à l'Union belge, pas la CBAS.

"L'URBSFA exécutera ladite décision et décidera d'une date pour cette rencontre. La commission du calendrier se réunit à ce sujet aujourd'hui (jeudi) à 17h", conclut le communiqué.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci