Le Sporting de Charleroi s'est imposé 2-1 à Sclessin dans un match qui ne restera pas dans les annales. Le Standard de Liège a concédé sa première défaite à domicile depuis le 10 mars 2007.

Le Standard a bien dominé la première mi-temps mais quand on ne concrétise pas ses occasions, c'est souvent l'adversaire qui marque et c'est ce qu'il s'est passé. A la 33-ème minute, Mouhssine Iajour, bien lançé par Smolders ouvrait la marque pour les Carolos, mais quelques minutes après ce but d'ouverture, Benjamin Nicaise se chargeait de remettre les deux équipes à égalité (41e).

Le Standard s'est alors réveillé et a souvent tenté sa chance de loin. Mais c'était la première mi-temps. Le match a en effet perdu d'intensité en deuxième période. L'exploit des hommes de Thierry Siquet provenait finalement des pieds de Mahamadou Habibou, qui à 3 minutes de la fin du match trompait Espinoza en reprenant un coup franc de Chabaud repoussé par le montant.

Niveau tactique, Charleroi a bien joué le coup en étant bien en place tout au long du match. La possession de balle était liégeoise mais Jovanovic et Mbokani étaient quasi invisibles. Witsel n'était pas dans son meilleur jour. Seul Nicaise et Defour peuvent être sortis du lot du côté liégeois.

Avec 20 pts, le Standard partage donc toujours provisoirement la tête en compagnie de FC Brugeois, qui accueillera Courtrai samedi. Anderlecht rendra visite au GB Anvers dimanche et pourrait lui aussi faire la bonne opération du week-end.