Le Sporting n'a pas attendu les soldes pour faire ses achats d'hiver. Après avoir fait signer l'attaquant tchèque de 31 ans Stanislav Vlcek, venu du Slavia, Anderlecht a trouvé un accord avec Thomas Chatelle, qui sera anderlechtois dès janvier. C'est Roger Vanden Stock lui-même qui a négocié les modalités de transfert avec le père du joueur. Combien coûtera-t-il au Sporting ? Au départ des négociations, Genk avait exigé deux millions d'euros, une somme jugée bien trop élevée par Anderlecht. Le montant final, revu à la baisse, n'a pas été dévoilé, de même que la durée exacte du contrat offert.

Le feuilleton Chatelle avait débuté dès le moment où le capitaine du Racing n'avait pas voulu prolonger son contrat, qui expirait en fin de saison. Rapidement, il fut cité au Standard mais Anderlecht est entré dans la course et le joueur, qui voulait relever un nouveau défi sportif et améliorer son salaire, s'est finalement laissé séduire par les avances mauves. "J'ai un accord avec Anderlecht, qui a également trouvé un terrain d'entente avec Genk, expliquait Chatelle en ce jour de Noël. Pour le reste, je commencerai mon transfert après ma signature." Qui devrait avoir lieu aujourd'hui.

Smajic viendra tout de même

Le Sporting, seulement 6e, est dans l'urgence et il recherche des joueurs dont l'intégration comportera un minimum de risques. Chatelle a le profit idéal pour réussir son adaptation au Parc Astrid : il est bruxellois, parfait bilingue et sa mentalité est exemplaire. Seul bémol : à cause d'une grave blessure au genou, le médian droit n'a joué que deux matches cette saison et il lui faudra certainement plusieurs semaines avant de retrouver son meilleur niveau.

Le Sporting ne va pas en rester là : le Bosniaque Smajic a passé les tests médicaux d'usage, et il signera dans les prochaines heures un contrat à Anderlecht. Le plus étonnant, c'est que Smajic évolue à la même place que Chatelle ! Une position jusque-là occupée par... Jonathan Legear, l'un des meilleurs Anderlechtois du premier tour. Le Sporting répond à cet argument en affirmant que ces trois joueurs peuvent être utilisés à des positions différentes. Et même si Jonathan Legear a décidé de ne pas partir en janvier, les dirigeants s'attendent à ce qu'il le fasse en fin de saison...