L'avocat de l'agent, toujours coincé à Monaco, réagit aux perquisitions menées chez Bruno Venanzi.

Des perquisitions sont menées ce mercredi matin chez Bruno Venanzi et au Standard dans le cadre d'une opération liée à l'agent de joueurs Christophe Henrotay. Contacté par nos soins, Dimitri de Beco réagit.

L'avocat de l'agent toujours coincé à Monaco, où il n'a pas le droit de quitter le territoire sur base d'une décision du juge d'instruction bruxellois Michel Claise, a été clair. "Mon client attend toujours son extradition. Il ne sait pas ce qu'on reproche à M. Venanzi mais confirme qu'il n'a pas été impliqué dans une quelconque fraude, y compris avec celui-ci".