Il y a une chance que la Serie A, le championnat de football italien, reprenne le 3 mai, a déclaré Vincenzo Spadafora, le ministre italien des sports. "Je ne l'exclus pas mais ce n'est pas non plus un engagement ferme. La possibilité existe mais sans aucune certitude."

En Italie, le pays d'Europe le plus touché par le coronavirus, il avait d'abord été décidé de jouer à huis clos, mais rapidement, la décision a été prise de suspendre la compétition. Jusqu'à présent, il a été confirmé que 13 joueurs de Serie A ont été contaminés par le virus.

Spadafora a demandé aux joueurs de l'élite de penser à leur salaire et a suggéré qu'ils pourraient contribuer financièrement alors que les clubs subissent d'énormes pertes. "En ce qui me concerne, contribuer n'est pas un tabou."

Un souhait partagé mercredi par le patron de la Fédération italienne de football (FIGC) Gabriele Gravina qui espère que la Serie A pourra reprendre le 2 mai et se finir au plus tard en juillet, avait-il exprimé sur les médias italiens.

"Nous travaillons sur l'hypothèse d'une reprise le 2 mai et de terminer le championnat, en allant jusqu'à juillet si nous n'arrivons pas à terminer le 30 juin", date de la fin des contrats des joueurs, avait déclaré mercredi Gabriele Gravina.