Vincent Kompany : “La Belgique a assez de joueurs capables de faire basculer un match”

Le coach de Burnley et ancien capitaine des Diables rouges conseille l’équipe nationale à l’aube du début de la Coupe du monde 2022.

Romain Van der Pluym, envoyé spécial à Burnley
Belgium's defender and captain Vincent Kompany looks on during the Group H football match between Belgium and Russia at The Maracana Stadium in Rio de Janeiro on June 22, 2014, during the 2014 FIFA World Cup. AFP PHOTO / KIRILL KUDRYAVTSEV
Kompany a connu les Coupes du monde 2014 et 2018 ©AFP

Vincent Kompany ne s’en était pas rendu compte : la Coupe du monde 2022 est la première de la Belgique sans lui après deux éditions en tant que taulier de la défense centrale des Diables rouges. Retraité depuis l’été 2020, il a gardé un œil sur ses anciens équipiers.

“Je vais parler comme quand j’étais encore dans la sélection, prévient-il. Une équipe nationale se comporte sur un rythme cyclique. En 2018, nous avions un peu d’expérience mais surtout beaucoup de jeunes joueurs. Avec les qualités physiques liées à leur âge. Nous courions et pressions beaucoup. Nous pouvions aussi garder le ballon. Désormais, l’expérience est la principale qualité de cette équipe. Les Diables joueront certainement un football de possession mais plus organisé qu’avant. Et avec, devant, des joueurs capables de faire basculer un match. C’est la force de la Belgique. N’oubliez pas non plus qu’une Coupe du monde se gagne aussi avec un peu de chance au tirage. ”