Coupe du monde 2022: les médias étrangers sont inquiets pour les Diables rouges et plus particulièrement pour un joueur

La défaite des Diables face à l’Egypte dans leur seule répétition générale avant la Coupe du monde a fait couler beaucoup d’encre.

Nicolas Christiaens
Belgium's Eden Hazard, Belgium's goalkeeper Thibaut Courtois, Belgium's Hans Vanaken, Belgium's Zeno Debast, Belgium's Toby Alderweireld, Belgium's Timothy Castagne, Belgium's Arthur Theate, Belgium's Kevin De Bruyne, Belgium's Michy Batshuayi, Belgium's Axel Witsel, Belgium's Yannick Carrasco and pictured at the start of a friendly soccer game of the Egyptian national soccer team against Belgian national soccer team the Red Devils, at Jaber Al-Ahmad International Stadium, in Ardiya, Kuwait, Friday 18 November 2022. The Red Devils are in Kuwait to prepare for the upcoming Fifa 2022 World Cup in Qatar. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Les Diables rouges ont chuté face à l'Egypte, ce vendredi 18 novembre, dans un match jugé décevant par la presse étrangère.

La Dernière Heure sefforce de ne pas paniquer après la défaite face à l’Egypte. Les Diables avaient des circonstances atténuantes et certaines satisfactions ont permis de relativiser cette défaite. Le plus inquiétant est sans doute la prestation d’Eden Hazard, pointée par le consultant Thomas Chatelle.

Chez nos confrères du Soir, on titre sans détour : "Les Diables inquiètent et Eden Hazard encore plus". De l’autre côté de la frontière linguistique, le Laatste Nieuws compare la prestation d’Eden Hazard à un caméo. En cinéma ou au théâtre, un caméo est une apparition éclair d’une star, dans un rôle minime. Comprenez donc qu’Eden était là pour amuser la galerie sans être capable de tenir un rôle majeur face à l’Egypte. Les consultants Jan Mulder et Marc Degryse jugent d’ailleurs que Trossard doit prendre la place du capitaine dès le coup d’envoi de cette Coupe du monde.

Dans les colonnes du Nieuwsblad, notre confrère Ludo Vandewalle s’offre la plus belle métaphore du week-end dans son édito : "L’abeille belge bourdonne toujours, mais ne pique plus." Selon lui, les Diables n’ont plus le même piquant qu’avant et cette répétition générale était "déprimante".

La prestation d’Eden Hazard pointée du doigt en Espagne

Le quotidien français L’Equipe a retenu le but du Lensois Loïs Openda "sur un excellent service de Carrasco", tout en soulignant que les Diables rouges ont joué "sans inspiration". En France, toujours, RMC Sport diagnostique "quelques maux de tête" à Roberto Martinez après ce match, tout en rappelant que l’entraîneur était privé de Lukaku et Trossard.

En Espagne, c’est la prestation d’Eden Hazard qui a été suivie de près. Le quotidien As souligne "les inquiétudes qui entourent Eden Hazard. Il a confirmé sa petite forme, expliquant son manque de temps de jeu au Real." Nos confrères ont d’ailleurs souligné que même Kevin De Bruyne était passé à côté de son match.

Outre Manche, le Sun trouve un autre responsable à cette défaite : "Pendant tout le match, la défense belge a souffert face à la vitesse des Pharaons. Ce sera un problème face à Alphonso Davies et aux Canadiens. Alderweireld, par exemple, a beaucoup souffert face à Trezeguet." Alors que l’Evening Standard pointe plutôt la prestation d’un "faible Zeno Debast".

Enfin, au Pays-Bas, le Telegraaf titre comme ceci : "La Belgique se rend au Qatar avec la gueule de bois".