Eriksen annonce des protestations de l'équipe danoise au Qatar : "Nous ferons ce que nous pourrons"

Le footballeur danois Christian Eriksen a annoncé samedi en conférence de presse que son équipe comptait organiser des actions de protestation à la Coupe du monde au Qatar. Le joueur et sa sélection entendent s'opposer aux violations des droits de l'homme et aux discriminations dont est victime la communauté LGBTQ+ dans le pays hôte.

Eriksen annonce des protestations de l'équipe danoise: "Nous ferons ce que nous pourrons"

Le capitaine Simon Kjaer portera le brassard One Love lors du premier match du Danemark à la Coupe du monde contre la Tunisie, mardi. Auparavant, l'Angleterre et l'Allemagne avaient également annoncé qu'elles joueraient avec un tel brassard. Eden Hazard a lui aussi porté un brassard aux couleurs arc-en-ciel lors du match amical des Diables rouges contre l'Égypte, vendredi. "Et nous verrons ce que nous ferons d'autre", a déclaré Eriksen. "Nous ferons ce que nous pourrons."

Presque aucun des 32 pays participants ne s'est positionné aussi fermement contre la situation des droits de l'homme au Qatar que le Danemark. Les joueurs ont par ailleurs déposé une demande pour porter des maillots d'entraînement avec l'inscription "Droits de l'homme pour tous" auprès de la Fédération mondiale de football. Cependant, la FIFA n'y a pas accédé car les statuts de l'organisation interdisent aux pays de diffuser des "messages politiques" pendant les séances d'entraînement ou les matchs. En guise d'alternative, les Danois joueront lors de cette Coupe du monde dans des maillots monochromes. "Pendant un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes, nous ne voulons pas être visibles", a expliqué l'équipementier Hummel. Le directeur de la fédération danoise de football, Peter Möller, a admis qu'il savait que sa fédération pouvait être sanctionnée pour ses actions. "Je n'ai aucune idée du type de sanctions que nous pourrions recevoir", a-t-il commenté. "L'Angleterre et les Pays-Bas jouent un jour plus tôt. Nous en saurons peut-être plus après leur match."