La presse européenne égratigne les débuts de la Coupe du monde 2022 au Qatar : "Un flop mondial"

Les critiques pleuvent dans les médias après le premier jour de ce Mondial 2022 au Qatar.

A view of the stands at the end of the Qatar 2022 World Cup Group A football match between Qatar and Ecuador at the Al-Bayt Stadium in Al Khor, north of Doha on November 20, 2022. (Photo by Odd ANDERSEN / AFP)
A view of the stands at the end of the Qatar 2022 World Cup Group A football match between Qatar and Ecuador at the Al-Bayt Stadium in Al Khor, north of Doha on November 20, 2022. (Photo by Odd ANDERSEN / AFP) ©AFP or licensors

Alors qu'elle vient à peine de débuter, la Coupe du monde au Qatar tourne déjà au fiasco, si l'on s'en réfère aux titre de la presse européenne ce lundi. Dimanche se tenait la cérémonie d'ouverture de la compétition en prélude de la première rencontre entre le Qatar et l'Equateur (0-2). Une cérémonie qui a été très décriée par les médias du monde entier, tout comme le niveau de jeu proposé par le pays hôte de cette Coupe du monde.

Le quotidien sportif italien la Gazzetta Dello Sport n'y va pas par quatre chemins en évoquant carrément “un flop mondial”. Le jeu pauvre proposé par le Qatar est même comparé à des terreurs nocturnes. “Les débuts du Qatar en Coupe du monde sont une sorte de cauchemar sportif avec cette défaite sèche et sans équivoque. Une nation qui a un niveau nettement inférieur aux autres pays de ce mondial.”

200 milliards pour partir à la mi-temps : il n’y a pas que sur le terrain que le Qatar a loupé l’ouverture de sa Coupe du monde

Même son de cloche du côté de la Grande-Bretagne où la BBC tourne au ridicule l'entrée en lice des Qataris dans la compétition après une "cérémonie d'ouverture fastueuse".

“Le rêve tourne au cauchemar”, titre ainsi le média britannique qui ne manque pas non plus l'occasion de souligner la ferveur inexistante des supporters du pays. “Pendant que les Équatoriens profitaient de leur journée, les supporters locaux vêtus de leurs thobes et abayas traditionnels étaient en grande partie assis en silence, à l'exception d'une poignée de fans vêtus de tee-shirts marron derrière le but”, écrit la BBC.

Ce fan de l’Equateur a osé provoquer les Qataris en pleine déroute

Un fiasco pour L'Equipe

Le quotidien français L'Equipe a fait référence au stade climatisé pour titrer sur la défaite du Qatar en indiquant : "L'Equateur climatise le Qatar". Le journaliste Vincent Duluc évoque un "fiasco" et souligne le mauvais comportement des Qataris, nombreux à être partis du stade à la mi-temps du match. "C'était bien la peine d'attendre ce moment pendant douze ans, d'avancer d'un jour les dates de l'épreuve pour être sûr que tout le monde allait voir ça, pour finalement quitter les lieux à partir de la mi-temps, et faire passer le message aux visiteurs qu'ils allaient devoir se débrouiller tout seuls pour que la Coupe du monde soit réussie."

Les Espagnols de Marca se sont montrés caustiques en mettant en avant les efforts fournis par le Qatar depuis douze ans pour mettre en place une équipe compétitive lors de cette compétition. Le titre "Ceci est préoccupant" a été mis en avant par le quotidien espagnol qui n'a ensuite pas manqué d'attaquer de manière plus virulente le Qatar. "L'argent a permis au Qatar d'acheter la climatisation, mais pas le bon football. Sans talent, c'est impossible de réussir dans le football professionnel."