À l’instar des joueurs, la ministre allemande de l’Intérieur a aussi fait un geste de protestation au Qatar... à côté du président de la FIFA (PHOTOS)

Les joueurs allemands s’étaient mis la main devant la bouche sur leur photo officielle d’avant-match. Nancy Faeser, elle, a montré son désaccord d’une autre façon.

C’est LA polémique au Mondial au Qatar. La FIFA a décidé d’interdire (sous peine de sanctions) aux équipes qui le désiraient de porter un brassard "One Love", signe d’ouverture et de soutien à la communauté LGBTQI +, pas très bien traitée au Qatar. Depuis, les gestes de contestation face à cette décision ne cessent de fleurir.

Ce mercredi, les Allemands ont été particulièrement forts à ce "jeu"-là. Tout d’abord, les 11 joueurs allemands titulaires ont posé une main devant leur bouche sur la photo officielle d’avant-match. Ensuite, c’est la ministre allemande de l’Intérieur qui a protesté à sa façon. Assise dans les tribunes, Nancy Faeser portait justement le fameux brassard "One Love" autour de son bras. Elle l’a affiché clairement en enlevant sa veste de costume.

Ironie de l’histoire : Nancy Faeser a passé le match aux côtés de Gianni Infantino, le président de la FIFA…

German Football Federation (DFB) President Bernd Neuendorf, left, talks to German Interior Minister Nancy Faeser, right, wearing the One Love armband on the tribune prior to the World Cup group E soccer match between Germany and Japan, at the Khalifa International Stadium in Doha, Qatar, Wednesday, Nov. 23, 2022. (AP Photo/Matthias Schrader)
Le geste de contestation de Nancy Faeser ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
FIFA President Gianni Infantino, left, looks on as German Football Federation (DFB) President Bernd Neuendorf, centre, talks to German Interior Minister Nancy Faeser, second right, wearing the One Love armband on the tribune prior to the World Cup group E soccer match between Germany and Japan, at the Khalifa International Stadium in Doha, Qatar, Wednesday, Nov. 23, 2022. (AP Photo/Petr Josek)
Le geste de contestation de Nancy Faeser ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved