Coupe du monde 2022: le Sénégal l'emporte face au Qatar et se relance dans le groupe A (1-3)

Il a fallu 40 minutes pour que les Lions de la Teranga profitent des erreurs adverses.

TOPSHOT - Senegal's forward #19 Famara Diedhiou celebrates scoring his team's second goal with the substitutes and staff during the Qatar 2022 World Cup Group A football match between Qatar and Senegal at the Al-Thumama Stadium in Doha on November 25, 2022. (Photo by KARIM JAAFAR / AFP)
Le Sénégal n'est pas tombé dans le piège tendu par le Qatar. ©AFP or licensors

Le Sénégal ne s'est pas manqué face au Qatar (1-3) après avoir perdu d'une courte tête face aux Pays-Bas lors du premier match. Le Qatar, lui, n'a pas réussi à redorer sa situation malgré une bonne deuxième période et est pratiquement éliminé.

Dans la première demi-heure, l'enjeu a semblé paralysé les deux équipes. Le Sénégal a eu les meilleures actions. La tête de Diedhiou s'est rapproché du cadre (17e).Gueye n'a pas trouvé le cadre (24e).

Le pays organisateur s'est fait peur avec la sortie ratée de Barsham, le gardien numéro 2 propulsé titulaire, mais ça n'a pas prêté à conséquence. Après la demi-heure, le Qatar aurait dû bénéficier d'un penalty mais l'arbitre n'a pas sanctionné la poussée fautive de Sarr sur Afif.

Peu avant la mi-temps, Dia a ouvert le score en profitant d'un dégagement complètement manqué de Khoukhi (0-1, 41e). Au restour des vestiaires, Diedhiou a creusé l'écart en exploitant un corner (0-2, 48e).

Ce deuxième but sénégalais a eu le don de réveiller quelque peu les Qataris qui se montraient légèrement plus entreprenants au niveau offensif. À la 60e, Hasan décochait une frappe puissante qui passait juste à côté du but de Mendy. Ce dernier sortait le grand jeu deux minutes plus tard en déviant un ballon in extremis en coup de coin. À la 65e, le gardien de Chelsea sortait encore un arrêt réflexe devant Mohammad.

Cette domination qatarie devait être récompensée d'un but. À la 77e, Muntari qui venait de monter au jeu, était à la réception d'un centre parfait de Mohammad et ne laissait, cette fois, aucune chance à Mendy. Le Qatar relançait la partie avec un peu plus d'un quart d'heure à jouer.

Mais l'espoir a vite été douché puisqu'à la 84e minute de jeu, Dieng qui venait lui aussi de monter au jeu, trompait le gardien qatari à bout portant suite à une belle action collective des Sénégalais. Il permettait ainsi à son équipe de se mettre totalement à l'abri.