Le Maroc y croit à fond pour dimanche : “Les Belges n’aiment pas trop courir, on peut en profiter”

Les Lions de l’Atlas respectent les Diables rouges mais ont la foi en une première victoire mondiale depuis… 24 ans. Un plan qui s’articule en cinq points et qui s’est terminé sous les applaudissements des journalistes locaux.

Christophe Franken, envoyé spécial au Qatar
Morocco's coach Hoalid Regragui (L) and midfielder Yahya Jabrane attend a press conference at the Qatar National Convention Center (QNCC) in Doha on November 26, 2022, on the eve of the Qatar 2022 World Cup football match between Belgium and Morocco. (Photo by Fadel Senna / AFP)
Les Marocains de Walid Regragui ont un plan pour dimanche. ©AFP or licensors
La conférence de presse du Maroc samedi midi ressemblait à une masterclass du sélectionneur, Walid Regragui (47 ans). Avec ses faux airs de Roberto Martinez et en français (il est né près de Paris et ne maîtrise pas bien l’arabe), il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité