Coupe du monde 2022 : pendant vingt minutes, l'absence d'un joueur marocain n'a absolument pas été remarquée

Scène incroyable lors de Belgique-Maroc. Bono était là pendant les hymnes mais plus au coup d'envoi.

Le Maroc a changé de gardien...après les hymnes.
Le Maroc a changé de gardien...après les hymnes. ©Photonews

Ce doit être une première. Lors de Belgique-Maroc, le gardien Bono, l'habituel titulaire, était présent lors des hymnes avant de disparaître. C'est finalement Munir El Kajoui qui a pris place dans le but. Cette situation a perturbé Vincent Langendries, le commentateur de la RTBF, qui a confondu les deux gardiens pendant vingt minutes.

Une scène ahurissante qui s'explique. En effet, Bono a indiqué à l'arbitre et à Courtois dans le couloir qu'il ne se sentait pas bien.