Pour Neymar, le compte à rebours est lancé

Brésil Le joueur brésilien espère être en mesure de jouer les huitièmes de finale.

Blouard Vincent
Neymar souffre d’une entorse de la cheville droite, verdict confirmé par le docteur de l’équipe, Rodrigo Lasmar. «J’ai une chance de revenir», estime le joueur.
Neymar souffre d’une entorse de la cheville droite, verdict confirmé par le docteur de l’équipe, Rodrigo Lasmar. «J’ai une chance de revenir», estime le joueur. ©Photo News 

La blessure de Neymar, en pleurs à sa sortie du terrain, jeudi soir au stade de Lusail, a plongé le Brésil dans une certaine panique qui a éclipsé la victoire mature et méritée sur la Serbie (2-0). L’attaquant star de la Seleçao (30 ans) souffre d’une entorse de la cheville droite, verdict confirmé par le docteur de l’équipe, Rodrigo Lasmar, qui a rapidement tempéré les craintes des plus pessimistes sur un éventuel forfait général. L’inquiétude populaire s’est dégonflée proportionnellement à la cheville du numéro 10.

Dans la foulée, le sélectionneur Tite (61 ans) s'est montré nettement plus positif. Il a affirmé que Neymar "rejouera dans ce tournoi". Pas tout de suite, bien sûr. Il est pratiquement acquis que l'avant-centre, pris en charge et chouchouté dès sa sortie du terrain, notamment par son kiné personnel, fera l'impasse sur le deuxième match du groupe G, lundi contre la Suisse, pour épargner son corps meurtri. Et probablement aussi sur le troisième, face au Cameroun, si la qualification est validée d'ici là. Aucun risque démesuré ne sera pris. Triste, mais il y croit.

L'objectif, selon divers médias brésiliens, est que Neymar soit en mesure de rejouer à partir des huitièmes de finale. Et plus si affinités. "Il était un peu triste (après le match) à cause du coup qu'il a reçu, mais on croise les doigts en espérant que ce ne sera pas grave et qu'il pourra nous aider jusqu'au bout, a déclaré Vinicius. C'est l'homme le plus important de notre équipe, celui qui endosse toutes les responsabilités."

En 2014, touché au dos contre la Colombie, il avait dû déclarer forfait pour la demi-finale face à l’Allemagne à Belo Horizonte (7-1).V.Bl.