De vendeur de lait à héros national: la folle trajectoire d'un joueur équatorien

La trajectoire du buteur équatorien a de quoi surprendre. Retour sur le parcours de celui qui s’est assis à la table d’Eusebio, de Paolo Rossi et d'Oleg Salenko.

Kevin Sauvage
Ecuador's forward #13 Enner Valencia gestures after the Qatar 2022 World Cup Group A football match between the Netherlands and Ecuador at the Khalifa International Stadium in Doha on November 25, 2022. (Photo by Raul ARBOLEDA / AFP)
Enner Valencia est plus que jamais l'homme en forme du côté équatorien. ©AFP or licensors
En football, il est souvent compliqué de se faire un nom. Pour Valencia, il a d’abord fallu se faire un prénom. Car durant de longues années, en Équateur, il n’y a jamais eu qu’un seul et unique Valencia, celui aux 98 sélections...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité