Coupe du monde 2022 : l'Argentine se fait peur mais vient à bout de l'Australie (VIDEOS)

L'Argentine a dominé l'Australie grâce à Messi et Alvarez (2-1). Elle retrouvera les Pays-Bas en quart de finale.

Argentina's players celebrate their side's second goal during the World Cup round of 16 soccer match between Argentina and Australia at the Ahmad Bin Ali Stadium in Doha, Qatar, Saturday, Dec. 3, 2022. (AP Photo/Frank Augstein)
L'Argentine a mené 2-0 avant de se faire très peur, en fin de match. ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Après une première demi-heure désagréable pour le spectateur neutre, l'Argentine prenait les devants sur sa première occasion franche. Messi récupérait un ballon dans le rectangle adverse, suite à un contrôle un peu long d'Otamendi, et plaçait une délicate frappe enroulée au deuxième poteau. Avec la vue masquée, Ryan ne pouvait rien faire (1-0, 35e).

Cette occasion restera la seule d'une première mi-temps décevante durant laquelle les Argentins semblaient toutefois avoir fait le plus dur.

Au retour des vestiaires, Lisandro Martinez remplaçait Papu Gomez et Scaloni passait à une défense à trois. Sur la première action après ce changement de système, l'Argentine se sortait brillamment du pressing australien pour aller tenter sa chance avec une frappe de Messi, contrée et captée facilement par Ryan.

A la 58e minute, de Paul se lançait dans un gros pressing sur une relance de la défense australienne. Le médian argentait poursuivait sa course jusque dans les pieds de Ryan, dont le crochet était un peu trop long... et c'est Alvarez, lui aussi à l'affût, qui en profitait pour pousser le ballon au fond (2-0).

A la 77e minute, Goodwin tentait une frappe désespérée des vingt mètres. Elle prenait la direction des tribunes mais Fernandez contrait le ballon et rabattait sa course vers le but, prenant Martinez à contre-pied (2-1).

Dans la foulée, Behich s'offrait un invraisemblable récital dans la défense argentine, arrivant jusqu'au petit rectangle... avant d'être contré in extremis par Lisandro Martinez.

L'Argentine tentait alors de remettre le pied sur le ballon, pour faire tourner le chronomètre. C'est au bout d'une longue phase de possession que Lautaro Martinez s'offrait une occasion de 3-1 mais sa frappe était trop écrasée. Dans la minute suivante, Messi l'isolait au deuxième poteau et l'attaquant de l'Inter envoyait cette fois le ballon dans la tribune. Et sur sa troisième tentative, en plein coeur des arrêts de jeu, Lautaro Martinez trouvait Ryan sur sa route.

Lionel Messi tentait alors de forcer l'exploit individuel pour mettre son équipe à l'abri mais sa frappe enroulée passait à quelques centimètres de l'équerre du but des Socceroos. Ryan sortait encore une frappe de Lautaro Martinez à la 95e minute et Martinez devait sortir son premier arrêt du match à la toute dernière seconde, mettant en échec le jeune Kuol.

Le score n'évoluait plus. L'Argentine affrontera les Pays-Bas en quart de finale.

Revivez Argentine-Australie: