L’Argentine se fait peur jusqu’au bout mais élimine les Pays-Bas aux tirs au but (2-2, t.a.b. 3-4)

La rencontre a été tendue jusqu'au bout avec de nombreux cartons jaunes.

Stéphane Lecaillon
Romain Van der Pluym
Argentina players celebrate winning the Qatar 2022 World Cup quarter-final football match between The Netherlands and Argentina at Lusail Stadium, north of Doha on December 9, 2022. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
L'Argentine est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde. ©AFP or licensors

Au bout du suspense et d’une rencontre électrique, l’Argentine s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde en venant à bout des Pays-Bas au terme de la séance de tirs au but. Les Argentins menaient 2-0 mais ont laissé revenir les Néerlandais dans le match, avant de finalement sortir vainqueur de la séance de tirs au but grâce à un énorme Emiliano Martinez qui a arrêté les deux premiers tirs au but.

Le match débutait timidement même si les Argentins mettaient le pied sur le ballon. La première frappe venait des pieds de Lionel Messi à la 22e mais terminait sa course loin à côté du but de Noppert. Deux minutes plus tard, les Oranje se forgeaient une première (demi-)occasion. Depay et Bergwijn combinaient à l'entrée de la surface, mais la frappe de ce dernier passait également loin à côté du but argentin.

Mais alors qu'il ne se passait pas grand chose dans ce premier acte, il fallait bien que le premier but tombe grâce à une passe géniale de Lionel Messi pour faire exploser la défense néerlandaise. À la réception, on retrouvait Molina qui ne manquait pas son face à face avec Noppert (35e).

Quatre minutes plus tard, la Pulga mettait à nouveau le gardien néerlandais à contribution mais sa frappe était trop molle que pour inquiéter Noppert.

Au retour des vestiaires, et malgré deux changements, les Pays-Bas ne parvenaient pas à trouver la faille dans la défense argentine. Au contraire, l'Albiceleste se montrait dangereuse en contre-attaque avec notamment un grand Lionel Messi à la manoeuvre. Sur un coup franc qu'il s'est lui-même octroyé, Messi passait tout près de doubler la marque.

À la 73e minute de jeu, Messi libérait toute l'Argentine du point de penalty suite à une faute de Dumfries sur Acuña. La Pulga égale par la même occasion le record de buts en Coupe du monde avec la sélection argentine de Gabriel Batistuta avec 10 réalisations.

Mais alors que l'Argentine semblait sur du velours, Wout Weghorst, monté quelques minutes plus tôt, redonnait l'espoir aux Oranje d'une belle tête croisée à dix minutes de la fin du temps réglementaire. La fin de match était tendue et indécise jusqu'au bout avec plusieurs bagarres.

Les Argentins souffraient dans les arrêts de jeu et concédaient finalement l'égalisation à la dernière seconde suite à un coup franc magnifiquement joué avec Weghorst à la conclusion. Il envoyait par la même occasion les deux équipes aux prolongations.

Dans la première prolongation, les deux équipes ne se portaient plus autant vers l'avant, pour ne pas risquer un contre adverse et les occasions se faisaient plus rares. À dix minutes du terme, les occasions se multipliaient enfin. Sur un coup franc néerlandais, De Jong était étrangement seul dans la surface mais la défense argentine se jetait pour l'empêcher de tirer. Dans la foulée, Martinez frappait à bout portant mais le ballon était sauvé par Van Dijk. Sur le coup de coin qui a suivi, une frappe déviée de Fernandez était tout près de tromper Noppert mais filait finalement au-dessus du but.

Dans les dernière secondes des prolongations, ce même Fernandez était tout près de donner la victoire à l'Argentine. Mais son envoi puissant heurtait le poteau !

Le score ne bougeait plus et la rencontre devait se décider aux tirs au but. Une séance haletante jusqu'au bout. Après deux arrêts initiaux de Martinez, l'Argentine menait 1-3 grâce notamment au tir au but de Messi, puis 2-3. Mais Fernandez a raté la première balle de match. Luuk de Jong remettait les deux équipes à égalité mais Martinez convertissait le dernier envoi pour permettre à l'Argentine de se qualifier.