Après la victoire du FC Bruges contre Zulte Waregem (1-0), le Boxing day made in Belgium se poursuivait avec le déplacement du Standard à Courtrai. Les rouches, déjà privés de Tchite, Van Damme et Mujangi Bia pour blessure, de Pocognoli et Felipe suspendus, voyaient Vainqueur et Berrier, malades, déclarer forfait à la dernière minute pour l'ultime devoir de l'année civile. En face, Courtrai pouvait compter sur toutes ses forces vives.

Dès le coup d'envoi, les ouailles de Hein van Haezebrouck tentaient de prendre leur adversaire à la gorge, mais se montraient nullement menaçants devant les perches d'Anthony Moris. Le match devenait ensuite soporifique, les courtraisiens jouant trop lentement pour inquiéter un Standard déforcé mais bien organisé. La seule occasion cadrée de la première période était d'ailleurs à mettre au crédit des hommes de Riga. Sur coup franc, Seijas trouvait les poings de van Hout. La mi-temps était sifflée sur ce pâle score nul et vierge.

En seconde période, le match sombrait dans l'ennui le plus total et le Standard semblait peut-être même en mesure de revendiquer plus que le match nul. Mais tout cela n'était finalement qu'une fausse impression puisque Courtrai allait finalement réveiller le stade des Eperons d'or à 10 minutes du terme. Après un bel appel sur son flanc gauche, Oussalah centrait au second poteau vers De Mets, esseulé, qui crucifiait Moris. Sonnés par ce coup de semonce, les rouches ne parvenaient pas à réagir, même si Cyriac était tout près de rétablir l'égalité sur une reprise de la tête qui passait de peu à côté de la lucarne gauche de van Hout. La fin de match tournait complètement à l'eau de boudin pour les liégeois avec l'exclusion de Belhocine pour un second carton jaune et le but de Monrose, entré au jeu quelques secondes auparavant, qui mettait fin à tout suspens dans le temps additionnel.

Courtrai a donc émergé au bout de l'ennui et double le Standard au classement général en s'emparant de la 4e place avec 33 points. Les rouches reculent à la 5e position avec 31 unités.

Le déplacement du leader Anderlecht à Mons ce mardi à 20 heures refermera le chapitre 2011 du championnat de Belgique.