Les avocats des différentes parties se sont accordés pour échanger leurs conclusions lors de cette audience. L'ancien entraîneur des Rouches réclame à son ancien employeur un préavis de 20 mois pour son contrat à durée indéterminée de directeur technique du Standard. Il ne s'agit pas de son contrat d'entraîneur.

Comme pressenti, les débats n'ont pas débuté devant le tribunal du travail. Il s'agissait d'une audience d'introduction du dossier au cours de laquelle les avocats des différentes parties ont convenu d'une date lors de laquelle l'affaire sera plaidée.

Le tribunal du travail a fixé cette audience au 29 mars 2012 à 15h00.