Les images sont impressionnantes. Amiénois et Lillois jouaient la quinzième minute lorsque Fode Ballo-Touré a ouvert le score pour les visiteurs nordistes.

L'arrière-gauche du LOSC va fêter son but devant la tribunes de ses supporters, situés derrière le but dans lequel vient de marquer le Lillois. Quelques secondes de joie et puis... la barrière cède et plusieurs dizaines de supporters chutent de plusieurs mètres et s'entassent les uns sur les autres.

Selon le dernier bilan, 29 personnes sont blessées dont cinq en "urgence absolue". La rencontre a été interrompue

"D'un coup, ça m'est tombé dessus. Plus de son, plus d'image"

"Ca s'est passé d'un coup. Je ne sais même pas qui avait marqué. D'un coup, ça m'est tombé dessus. Plus de son, plus d'image, et après je suis reparti avec les pompiers", témoigne Georges, un supporter lillois de 21 ans au Huffington Post. "C'était lourd. J'ai senti le mouvement de foule et puis plus rien du tout", ajoute-t-il.

Georges était dans les premières lignes de supporters quand la barrière a cédé. Il a été transporté au CHU d'Amiens qu'il a pu quitter un peu plus tard dans la soirée. "Franck Béria (directeur adjoint du football du Losc) est venu me porter secours avec les pompiers et puis après je suis reparti en ambulance", a-t-il raconté.

"C'est choquant qu'il (puisse) se passer quelque chose comme ça dans un stade en Europe alors qu'un simple fumigène est simplement prohibé." "Lundi, je ne pourrai pas travailler", a conclu le jeune homme de 21 ans qui est chauffeur poids lourds dans la vie.