Anderlecht a à peine trouvé un accord avec Silvio Proto, qu'il s'apprête à réaliser un nouveau gros coup sur le marché des transferts. En effet, le Sporting veut à tout prix un défenseur central de grande classe et la piste la plus concrète semble celle de l'international grec Nikos Dabizas (32 ans la semaine prochaine). Selon des sources grecques, il aurait pris l'avion en direction de Bruxelles hier soir.

Franky Vercauteren estime qu'avec trois défenseurs centraux (Kompany, Tihinen, Deman), il n'est pas assez armé. Puisque le transfert d'Onyewu est raté, Anderlecht a cherché ailleurs. Le journal grec «Makedonia» en est convaincu: Dabizas sera au Sporting aujourd'hui pour discuter avec les dirigeants anderlechtois. Dabizas est en fin de contrat et ne coûte donc pas un euro pour le transfert, tout comme Mitu et Serhat. Si Anderlecht invite le joueur dans ses installations, cela signifie que l'intérêt est concret. Selon les Grecs, le joueur est aussi dans le collimateur du PAOK Salonique, mais les pourparlers n'ont toujours pas abouti en un accord. Le salaire de Dabizas ne serait pas insurmontable. Lorsqu'il a négocié avec Iraklis, on parlait de 300000 euros par an.

Dabizas joue en Angleterre depuis 1998. A Newcastle, l'international grec fut titulaire incontournable. Ce n'est qu'en 2003 qu'il fut prêté à Leicester, où il joua en» Division One» la saison passée. En tant que défenseur, il marqua deux buts. En fin de saison, il déclara qu'il voulait partir parce qu'il cherchait un club de plus haut niveau. En jouant la Ligue des Champions avec Anderlecht, son désir serait accompli et sa carrière serait relancée.

Dabizas (1m84, 75 kilos) compte 70 matches en équipe nationale. En 2004, il a joué six matches (dont seulement un dans les éliminatoires de la Coupe du Monde, 0-0 face à la République tchèque en septembre), mais avant l'Euro 2004 au Portugal, il était un pion incontournable depuis 1994. A quelques jours du début de l'Euro inoubliable pour la Grèce, il a eu la malchance de se blesser. Il n'a pas pu participer à la plus grande fête de l'histoire du football grec.

© Les Sports 2005