La victoire du pays de Galles contre les Diables rouges vendredi soir a mis un bon coup au moral des supporters belges. Après le 3-4 contre la France la semaine dernière, tous les espoirs semblaient permis pour notre équipe. Et puis il y eut ce but de Gareth Bale à la 25e minute... Résultat: dans la presse galloise on ne tarit plus d'éloges sur le joueur du Real Madrid et sur ses coéquipiers.

"En matière de sport, vous avez parfois la rare occasion de dire 'J'y étais'", jubile Wales Online. Le journal multiplie les superlatifs pour qualifier cette rencontre. "Le 12 juin 2015 au Cardiff City Stadium restera l'une de ces nuits magiques gravées dans le folklore gallois. [...] On a senti que les Belges étaient frustrés et que ça profitait aux Dragons." D'articles en vidéos, de galeries photos en commentaires, un seul mot d'ordre: "C'est une résurrection", "une nation footballistique qui renaît", "une nuit mémorable".

Les "bides à bières" belges

Le quotidien gallois est en transe et en profite pour tacler les supporters belges. "Les Belges ont joué leur rôle, en tout cas ceux que leur GPS n'avaient pas envoyé dans le Yorkshire [le chauffeur d’un car belge, qui avait introduit le nom Wales dans son GPS, s’est en effet retrouvé au village de Wales, près de Sheffield et a donc fait un détour de 300 kilomètres, NDLR]. Ils ont déboulé avec leur bides remplis de bière dès que les portes se sont ouvertes." Mais voilà, les locaux étaient plus forts. "Disciplinés grâce aux courageux choix tactiques du sélectionneur Chris Coleman. Nos joueurs étaient partout."

Le Daily Post ne dit pas autre chose. "C'était incroyable, vraiment incroyable. [...] Contre toute attente, les Dragons ont assailli la seconde meilleure équipe au monde et restent donc invaincus dans la campagne qualificative pour l'Euro 2016. Ils ont créé une occasion que les supporters gallois n'oublieront jamais."

Dans les médias nationaux aussi, l'admiration domine. "Quelle performance du pays de Galles !", note le Guardian. "Cette victoire restera l'un des meilleurs résultats de leur histoire. Ils méritaient de gagner. Ils se sont battus, ils n'ont jamais cessé de courir. ils étaient parfaitement organisés par Chris Coleman."

La BBC donne même à Gareth Bale la note de 9 sur 10. "Il a saisi l'occasion de marquer tout en douceur le seul but du match. Il cherchait toujours le ballon et allait à la confrontation avec l'adversaire. Il était une épine dans le pied des Belges et a fait honneur à sa 50e sélection en équipe nationale."