Accusé de racisme, Sebastian Coltescu, le quatrième arbitre de la rencontre interrompue entre le PSG et Instanbul Basaksehir mardi en Ligue des Champions, a présenté ses excuses mercredi sur Twitter. "Le racisme n'était pas mon intention", a écrit Coltescu.

"Dans un tel environnement, les gens ne peuvent parfois exprimer leurs impressions correctement et peuvent être mal compris", a-t-il ajouté. "Je tiens à m'excuser au nom de la Ligue des Champions."


Mardi soir, les joueurs du PSG et de Basaksehir ont décidé de quitter la pelouse à la 14e minute, pour protester contre des propos de Coltescu.

Celui-ci a désigné avec le terme "negru" ("noir" en roumain") l'entraîneur assistant du club turc Pierre Achille Webo, auprès de l'arbitre principal Ovidiu Hategan qui, dans la foulée, a expulsé le Camerounais pour protestations.

La rencontre reprendra ce mercredi à 18h55 avec le Néerlandais Danny Makkelie au sifflet.