De nouveau sans Mpenza!

Football

Michel Dubois

Publié le

De nouveau sans Mpenza!
© Belga
Quand, après une séance d'entraînement, le médecin de la Fédération souffle la vedette au coach fédéral pour décliner un bulletin médical, c'est rarement pour annoncer une bonne nouvelle. Marc Goossens n'a pas fait exception à la règle: «Emile Mpenza souffre d'une réaction allergique aiguë à une pommade au niveau du pied, de la cheville et de la jambe droite, réaction qui a provoqué une inflammation sévère jusqu'à hauteur de l'aine. Emile est dans l'incapacité de jouer, de s'entraîner et même de voyager. Le joueur est victime d'une maladie inopinée, qui ne sanctionne pas un manque de professionnalisme, qui n'a rien à voir avec ses problèmes précédents et qui peut affecter n'importe qui. Nul ne pouvait prévoir ni empêcher ce qui lui est arrivé et qui le rendra indisponible pour une semaine.»

Aimé Anthuenis, qui le pressentait depuis la veille, a entériné ce forfait avec un flegme apparent. C'est un coup dur, indéniablement, pour une équipe qui, déjà privée de Mbo Mpenza, risque de manquer singulièrement de force de pénétration, ce mercredi, contre la Serbie.

«La principale caractéristique technique d'Emile Mpenza est son aptitude à plonger en profondeur en enclenchant son terrible changement de vitesse, rappelait le coach fédéral. On ne peut pas exiger de Sonck ou de Buffel qu'ils s'engagent de la même manière.»

Or Aimé Anthuenis aimerait aligner un flanc droit pouvant perforer le long de sa ligne. Il a effectué une brève revue de détail: «A l'extrême rigueur, Buffel pourrait officier comme médian droit offensif. Le confiner à ce poste risquerait toutefois fort de restreindre son rayonnement. Dufer peut y jouer également, bien qu'il se révèle plus efficace à un autre poste. Le Standardman Geraerts? Il occupe une position plus centrale. Le plus apte à remplir ce rôle serait encore son équipier Jonathan Walasiak...»

Etait-ce un oubli? Aimé Anthuenis n'a cette fois plus cité le Trudonnaire en grande forme Benjamin De Ceulaer.

Samedi matin, les Diables s'étaient entraînés à dix. Vingt-quatre heures plus tard, ils se sont retrouvés à treize sur la pelouse de Crainhem. Stijn Huysegems, qui avait disputé, la veille, les 65 premières minutes du match NAC Breda- AZ, sous les yeux d'Aimé Anthuenis - «Stijn a joué son match», a estimé le coach fédéral -, et Wesley Sonck ont participé à la séance. Jelle Van Damme et Vincent Kompany se sont, eux, contentés de trottiner en compagnie du kiné Stany Rogiers. «Ils seront tous deux aptes à jouer mercredi», a rassuré Marc Goossens.

Ce ne sera peut-être pas le cas de Tristan Peersman, qui souffre toujours du triceps gauche et qui passera une échographie aujourd'hui pour évaluer la gravité de la contracture qui le handicape. Les chances de Proto de lancer sa carrière au plus haut niveau dès ce mercredi se sont peut-être encore accrues, même si Aimé Anthuenis feint de ne pas craindre un forfait de son gardien théoriquement titulaire. En cas de forfait de ce dernier, Herpoel pourrait être rappelé.

Luigi tombe des nues!

Hier matin, le coach fédéral n'avait encore procédé à aucun remplacement. «Je veux d'abord apprécier l'état de ceux qui - Buffel, Bisconti, Van Buyten - ont joué ce week-end.» En soirée, sur une chaîne flamande, Anthuenis changea d'avis et annonça le rappel de Luigi Pieroni. A 20h30, le Liégeois d'Auxerre n'était pourtant pas... au courant! Et il dut téléphoner au délégué des Diables pour vérifier nos dires...

© La Libre Belgique 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous