En six titularisations, Idir Ouali est déjà parvenu à planter cinq buts cette saison. Samedi soir, il en a fait voir de toutes les couleurs à la défense du Brussels. Les deux buts inscrits par le jeune Français ont d'ailleurs offert la victoire à l'Excel.

"Inscrire deux buts en une seule soirée, cela fait évidemment plaisir. Toutefois, le plus important pour l'équipe est que nous ayons assuré notre maintien mathématiquement. Je préférerai toujours bien jouer et ne pas marquer que le contraire. De toute façon, je crois qu'en réalisant de bons matchs, les buts viendront naturellement."

Par sa facilité à faire trembler les filets, l'attaquant mouscronnois pourrait susciter la convoitise de plusieurs clubs en fin de saison.

"Je n'ai pas marqué autant de buts par hasard mais j'ai encore tout à prouver. Pour ce faire, je vais travailler un maximum et pour l'instant, je ne m'imagine pas ailleurs qu'à Mouscron."

Le joueur originaire de Roubaix est conscient que "l' Excel" aurait très bien pu se retrouver dans de sales draps au stade Machtens.

"Il est vrai que si le Brussels était parvenu à faire 2-0 en début de rencontre, le match aurait été tout autre. Toutefois, nous sommes onze sur le terrain et nous devons compter sur tout le monde. Mark Volders a répondu présent pour prouver qu'un penalty n'est pas automatiquement synonyme de but. Par la suite, nous nous sommes heureusement repris."