Anderlecht est en train de se renforcer, mais pour garder le budget en équilibre, il doit aussi se défaire de plusieurs joueurs. Le noyau actuel de 31 joueurs est bien trop grand. Dans plusieurs dossiers, il y a du mouvement. Ainsi, Queen's Park Rangers a envoyé une invitation à Tristan Peersman pour y passer un test lundi et mardi. Le gardien n'a pas encore répondu, mais il acceptera probablement. «QPR» est un agréable club londonien de la Division One, la D 2 anglaise. Puis, il y a le cas Grégoire. Georges Leekens ferait tout pour avoir son ancien poulain de Mouscron, mais Grégoire a rejeté l'offre de salaire faite par Gand. «Elle était largement insuffisante, dit Grégoire. Ce n'est pas grave, il y a d'autres possibilités. Herman Van Holsbeeck vient de me dire que Genk et Charleroi avaient fait une proposition hier matin.»

Selon un quotidien italien, Walter Baseggio suscite l'intérêt de Chievo, club de milieu de classement de la Serie A. «C'est vrai, il y a un ou deux clubs italiens qui sont en contact avec mon manager, dit Baseggio. Non, ils n'ont pas encore parlé avec moi ou Anderlecht. Si je suis intéressé? Bien sûr. Chievo, c'est un bon club mais aussi une belle région. Mais pour le moment, je me concentre sur le match capital de mardi du tour préliminaire de la Ligue des Champions.»

Enfin, il y a Martin Kolar. Le médian gauche tchèque est complètement barré par Bart Goor et peut quitter le club. Un départ de Kolar pourrait signifier qu'Ehret doit rester. «On ne m'a toujours rien dit, explique le Français. Je suis dans le collimateur de quelques clubs français, mais ils n'ont pas encore tranché.»

© Les Sports 2005