4e Centre de Suray sur la tête de Roussel mais Van Steenberghe se trouve à la bonne place.

6e Odemwingie tente un centre-tir qui frappe la transversale du but montois.

15e Encore Odemwingie en action qui tente, cette fois, de lober Iannacone mais le gardien montois ne se laisse pas surprendre.

38e Frappe puissante mais pas cadrée de Cooreman.

44e Centre de Suray, tête à bout portant de Roussel mais Van Steenberghe repousse, instinctivement, des deux poings.

45e +1Corner botté par Klukowski pour Alan Haydock qui, libre de tout marquage, propulse le cuir au fond des filets montois (1-0).

59e Retour spectaculaire de Douai dans les pieds de Magro qui filait au but.

70e Remarquable transversale d'Odemwingie qui isole Kenmogne. La frappe du gauche du Camerounais n'est pas cadrée.

81e Coup franc de Cooreman détournée d'extrême justesse par Iannacone.

88e Kenmogne oblige, à nouveau, le jeune gardien de l'Albert à se détendre.

90e Klukowski réussit son énième débordement. Cette fois c'est Ishiaku qui, de la tête, manque l'objectif.

LA LOUVIÈRE Le stade du Tivoli a renoué avec des scènes de joie que l'on pensait définitivement bannie du lieu.

En remportant son premier succès officiel (la victoire du 16 avril dernier, acquise face à Lommel, a été annulée par l'Union belge) du second tour dans ses installations, les Loups ont préparé de la meilleure manière qui soit leur rendez-vous du stade Roi Baudouin.

Face à une formation montoise -très solidaire envers son buteur Cédric Roussel - qui a tenu à honorer cette ultime représentation, les joueurs d'Ariel Jacobs ont livré leur meilleure rencontre de ces deux derniers mois.

Attentifs aux ruades de Roussel en défense, organisés et appliqués en milieu de terrain, les Louviérois ont surtout démontré des qualités offensives qui ont véritablement régalé l'assistance. Avec Kenmogne et Odemwingie fort dynamiques sur les flancs, les Loups ont démontré un tempérament qu'ils ont trop souvent eu tendance à brider au cours du défunt championnat.

Du côté montois, on retiendra l'aisance de Suray sur le flanc gauche et l'assurance d'Iannacone entre les perches. Pour le reste, il était illusoire d'en demander plus à une équipe qui a rempli son contrat au-delà de toutes espérances. Sauf peut-être lors des deux derbies... face à La Louvière.

© Les Sports 2003