À l'été 1986, les Diables rouges sortaient de leur triomphale tournée mondiale au Mexique. 300000 personnes les avaient fêtés sur la Grand-Place de Bruxelles pour ce qui reste la plus grande performance de notre pays dans le monde du ballon rond. Sans transition, ils plongèrent dans une campagne européenne avec toujours Guy Thys aux commandes. Mais le coach fédéral connut des lendemains désenchanteurs. Certains joueurs, comme Vervoort et Demol, révélations mexicaines, ne retrouvèrent plus jamais leur forme sud-américaine. Des tensions naquirent dans le groupe: Jean-Marie Pfaff, héros de 86, fut même écarté de l'équipe après une altercation avec Franky Van der Elst. Le gardien du Bayern voulait absolument imposer son frère Dany en équipe nationale... Dès le premier match à domicile, contre l'Irlande, Pfaff offrit le partage aux insulaires en commettant un penalty complètement inutile face à Stapleton. Les Diables ne se remirent jamais vraiment de cette contre-performance. Et, dans un groupe où ils étaient pourtant les grands favoris, ils laissèrent la qualif aux Britanniques, en étant, aussi, devancé par la... Bulgarie! Voilà qui devra être médité par les Diables actuels...

GROUPE 7

Belgique - Eire 2-2; 0-0

Luxembourg - Belgique 0-6; 3-0

Belgique - Bulgarie 1-1; 0-2

Belgique - Écosse 4-1; 0-2

Classement

1. EIRE 843110-5112. Bulgarie 842212-6103. Belgique 833216-894. Écosse 83327-595. Luxembourg 80172-231

© Les Sports 2002