Effectuer un vol de 6 heures sans escale en avion, n'est jamais anodin sur le plan physique. Afin de limiter ces effets, les Diables Rouges suivront un protocole médical jeudi lors de leur voyage vers New York, ainsi que lors de leur retour le jeudi 30 mai. Outre l'avantage de voyager sur des sièges en classe business, les joueurs de l'équipe nationale de football porteront des lunettes spéciales.

"Ces lunettes diffusent une lumière indirecte sur la rétine. Cela influe sur l'horloge biologique en stimulant les hormones et ceci afin de limiter les effets du décalage horaire", a expliqué jeudi Kris Van Crombrugge, le médecin des Diables.

L'Union belge a accepté d'investir dans ces lunettes avec l'espoir qu'elles serviront encore dans un an lors du voyage vers le Brésil.

D'autres mesures seront prises afin d'éviter l'apparition des symptômes liés à la "classe économique". Des bas de contention, de l'hydratation avec des sels et des aspirines devraient éviter tout risque de thrombose (formation des caillots de sang dans une veine).