Irradiant d'humour ce vendredi, Laszlo Bölöni a botté en touche avec clarté à propos des Portugais Valdir et Miguel Garcia, présentés officiellement comme des tests, fussent-ils à remettre à niveau physiquement. Le mentor des Rouches n'a, et ce n'est rien de l'écrire, absolument rien à faire de ces deux-là.

"Les tests ? Quels tests ? Il n'y a pas de tests chez moi. Les deux garçons qui sont là sont en visite amicale. Mais je n'ai rien à voir du tout avec eux ! Si quelqu'un vous a dit qu'ils étaient à l'essai, ce que j'ai été surpris de lire, il vous a raconté n'importe quoi. Il n'est pas question qu'ils intègrent mon groupe, que ce soit maintenant ou plus tard. C'est totalement exclu."

Nous avions pourtant cru comprendre que, avec les réserves médicales d'usage, ils pourraient éventuellement faire l'objet d'une incorporation au noyau A... "Je vous ai dit ce que j'en pensais. Libre à vous de poser la même question à qui bon vous semble !"

À Dominique D'Onofrio, par exemple ? "Oui, si vous voulez..."

C'est exactement ce que nous avons fait. En séjour au Japon, le directeur technique a calmé le jeu : "S'il vous a dit ça... Ces deux garçons restent chez nous pour le moment et nous verrons plus tard ce qu'on en fera d'eux. C'est tout ce que je peux vous dire pour le moment. Laszlo a tout à fait raison dans son approche. On verra..."