La rencontre entre Manchester United et Bournemouth comptant pour la 38e et dernière journée de Premier League a été annulée dimanche après la découverte d'un colis suspect dans une tribune, ont annoncé les organisateurs.

"En raison de la découverte d'un colis suspect, le match a été annulé aujourd'hui à la demande de la police", a twitté le club mancunien, laissant ainsi entendre que la rencontre pourrait avoir lieu à une date ultérieure.

Quelques minutes avant cette annonce dans une certaine confusion, la moitié du stade d'Old Trafford avait été évacuée, le speaker demandant aux spectateurs restants de garder leur calme sans donner plus d'informations.

Une vingtaine de minutes avant le coup d'envoi, alors que les joueurs avaient été priés de quitter la pelouse, les supporteurs de deux des quatre tribunes du stade de Manchester ont été accompagnés vers la sortie, sans plus de précisions.

"Le match a été annulé, les supporteurs quittent le stade", ont réagi les forces de l'ordre locales sur Twitter. "S'il vous plait, évitez la zone. La police de Manchester travaille avec Manchester United pour que l'évacuation de tout le monde se déroule bien".

A environ 14h40 locales, alors que le match devait débuter à 15h00, le personnel de sécurité avait été informé d'une opération visant les tribunes Sud et Stretford End.

Les supporteurs de Bournemouth, réunis dans les parties Nord et Est, n'étaient alors pas concernés et ils sont restés quelques minutes de plus dans l'enceinte.

Une demie-heure environ après le coup d'envoi supposé de la rencontre, tout le stade avait été évacué.


L'objet suspect d'Old Trafford "ressemblait à un engin explosif" mais "ne pouvait fonctionner" 

L'objet suspect découvert dimanche à Old Trafford, le stade de Manchester United, "ressemblait énormément à un engin explosif" mais "ne pouvait fonctionner", a précisé la police britannique dimanche soir dans deux tweets successifs, en soulignant qu'"une fouille complète du stade est en cours".

La découverte de cet objet environ 20 minutes avant le coup d'envoi de la rencontre de la 38e et dernière journée du championnat d'Angleterre entre Manchester United et Bournemouth a entraîné l'annulation du match et l'évacuation des 75.600 spectateurs rassemblés dans l'enceinte, avant que les démineurs ne procèdent à "l'explosion contrôlée" de l'engin.