OH Louvain 3

Union 2

OH LOUVAIN: Beeken; Goethuys, Debroux, Axford, Vandeput; Smolders (84e Daly), Determe,

Maes, Hermans, Steeno 69e Peeters); Monziba.

UNION: Coppens; Zaccaria, Mangubu, Janssens, Flammini; Peeters, Determe (74e Francis), Mangin 84e Scozzari), Cums; Russo, Malki Sabah.

ARBITRE: M. Saadouni.

AVERTISSEMENTS: Axford, Cums, Labie.

LES BUTS: 4e Zaccaria (0-1), 54e Goethuys (1-1), 56e Goethuys sur pen. (2-1), 63e Steeno (3-1) 78e Janssens (3-2).

LOUVAIN - Les quelque 1.500 spectateurs -dont une partie des Brussels Boys molenbeekois venus soutenir leurs amis (!) de l'Union - n'auront certainement pas regretté leur déplacement, samedi soir, dans la mesure où ils vécurent un excellent match de rentrée entre deux équipes qui vaudront certainement beaucoup de satisfaction à leurs supporters respectifs cette saison.

`Avant tout, je veux rendre hommage à nos hôtes qui disposent d'une très belle équipe qui jouera à coup sûr les premiers rôles, observa Joël Crahay à l'issue des 90 minutes. De mon côté, j'affiche des sentiments mitigés dans la mesure où nous avons loupé le break en début de seconde période, quelques secondes avant de perdre les pédales pendant dix minutes sous la pression très physique des Louvanistes. On tablait sur un point mais on a été défait par un candidat au Top 5

De round d'observation traditionnel, il ne fut guère question puisque après à peine 4 minutes, Zaccaria brossa un coup franc à la Platini dans la lucarne de Beeken (0-1). Et dans la foulée, Coppens étala sa forme précoce sur des essais de Steeno, de Smolders, de Goethuys et de Monziba. Après ce premier quart d'heure rapide, les échanges se calmèrent. Huit minutes après la reprise, Peeters se présenta seul devant Beeken mais le médian unioniste gaspilla cette opportunité. Sur le contre, Flammini commit une faute inutile et Goethuys transforma victorieusement le coup franc qui s'ensuivit (1-1). A peine 120 secondes plus tard, le même Flammini accrocha Smolders dans la zone fatidique et Goethuys porta Louvain aux commandes sur penalty (2-1). Le match tourna complètement à la 63e lorsqu'un envoi de Labie fut dévié par Steeno, ce qui trompa Coppens (3-1). A douze minutes du terme, Janssens ponctua en force un effort de Flammini et rendit espoirs à ses couleurs (3-2). Mais trop tard...

Jean-Pierre Vandevelde renvoya la balle à son adversaire en matière de compliments: `Peu d'équipes viendront sans doute chez nous pour jouer le jeu comme l'Union le fit. L'Union a eu une réaction qui nous fit mal

Pascal Guerman

© Les Sports 2002