Après leur défaite à domicile, le mois passé, contre la Bulgarie, revoilà les Diables rouges dans les feux de l'actualité avec deux matches officiels au programme, samedi prochain à Andorre (20h) et le mercredi suivant en Estonie (20h belges).

Pour ces deux rencontres qu'il faut déjà impérativement remporter, Aimé Anthuenis a sélectionné un groupe à vocation offensive mais aussi à dominante jeune (sept joueurs de moins de 25 ans).

Comme prévu depuis quelques semaines il a appelé pour la première fois Thomas Buffel, l'étoile montante de Feyenoord. A 21 ans, celui-ci s'impose au Kuip et reçoit donc sa chance.

`Le problème des jeunes qui évoluent à l'étranger, c'est qu'ils ne jouent généralement pas beaucoup. Ce n'est pas son cas, puisqu'il a gagné ses galons de titulaires. Sa meilleure place? Comme deuxième attaquant ou juste derrière les avants. Mais je ne le considère pas, dans un 4-4-2 souple que j'entends maintenir, comme un concurrent direct de Baseggio.´

Soetaers appelé

Autre

immigré en Hollande qui reçoit une première chance: Tom Soetaers, l'ex-Anderlechtois qui carbure au super à Roda. `Il a déjà inscrit cinq buts, il joue sa meilleure saison.´

Enfin, même s'il n'est plus un jeune premier puisqu'il affichera... vingt-sept ans le mois prochain, le Brugeois Olivier De Cock fêtera sa première cape. Il est déjà une certitude pour le onze de base, puisque Vreven et Jacky Peeters restent à la maison. `C'est un choix que j'assume. Normalement, un seul arrière droit suffit. Et s'il le faut, Valgaeren peut également évoluer à cette place. Ce n'est pas une sanction pour Vreven, je ne cherche pas de coupable particulier pour la défaite contre les Bulgares. J'estime simplement que De Cock respire la grande forme pour l'instant et mérite de recevoir sa chance.´

Pour le reste, Glen De Boeck est également évincé du groupe: `En fait, mon raisonnement est le suivant, explique Anthuenis. Simons est mon premier choix dans l'axe central. Il doit s'imposer comme l'un des patrons du groupe. Dès lors, je cherche la complémentarité avec lui et j'estime que le style Van Buyten et Valgaeren convient mieux, tout simplement.´

25 joueurs en trois matches

Pour le reste, la sélection est homogène (en trois matches, Anthuenis a retenu jusqu'ici vingt-cinq joueurs, dont quinze immuables depuis le mois d'août) et orpheline, une fois de plus, d'Emile Mpenza, blessé. `Je sais que Mbo préfère jouer en pointe et qu'il a inscrit de nombreux buts ces dernières semaines. Mais il pourrait également évoluer à droite, avec Bob Peeters comme pivot. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y aura pas beaucoup de changement et que je ne sortirai pas du 4-4-2 souple mis en place jusqu'ici.´

Enfin, quand on lui dit que le six sur six est déjà indispensable lors de ces deux déplacements contre les maillons faibles du groupe, Anthuenis lève les yeux au ciel. `Andorre est fiable, mais pas l'Estonie. Ils ont tenu la Croatie en échec à Zagreb!´

© Les Sports 2002