La seconde vitesse vient d’être enclenchée dans la course au prodige

"Je ne ferai aucun commentaire sur mon voyage de ce vendredi à Londres", expliquait Herman Van Holsbeeck. "S’il y aura du neuf prochainement pour le transfert de Lukaku ? C’est possible."

Hier, la rumeur affirmait même qu’un accord était déjà conclu entre Chelsea et Anderlecht et qu’il ne restait que quelques détails à régler. Un bruit démenti avec vigueur par Christophe Henrotay, l’agent du Diable Rouge.

"Il n’y a pas d’accord entre Anderlecht et Chelsea", nous expliquait-il hier soir. "J’ai aussi entendu des rumeurs sur les pourcentages à verser à ses proches mais elles ne sont pas du tout fondées. C’est normal qu’on parle beaucoup de ce transfert, vu la popularité de Romelu. Mais que cela fasse autant de remous, ça dérange le joueur et ses proches."

Dans ce dossier compliqué, l’information du jour ne concernait pourtant pas Chelsea On vient en effet d’apprendre qu’un autre club allait passer à l’action pour attirer l’Anderlechtois. Dans cette saga où tout est délicat, Herman Van Holsbeeck et l’entourage du joueur ont tout fait pour garder secrète l’identité de ce mystérieux club. Ce que l’on sait, c’est que son nom a de quoi surprendre et qu’il ne s’agit pas d’un club anglais

Deux clubs qui avaient déjà officiellement fait savoir leur intérêt pour Lukaku correspondent au profil : le Bayern Munich et Lyon. Voir le jeune attaquant rejoindre l’une de ces deux formations tiendrait effectivement de la surprise

Manchester City et Arsenal restent quant à eux attentifs aux mouvements des autres clubs et pourraient également entrer dans la danse.

Mais rien ne devrait bouger ce week-end, puisqu’Herman Van Holsbeeck rejoint aujourd’hui l’équipe anderlechtoise au Portugal.