C'est ce midi que le sélectionneur espagnol des Diables rouges a dévoilé sa sélection en vue de Pays-Bas - Belgique (le 9 novembre) et Belgique - Estonie (le 13 novembre). 

Alors que beaucoup attendaient une sélection sans grande surprise, Roberto Martinez en a surpris plus d'un ce vendredi midi ! Les forfaits de Jordan Lukaku, Thomas Vermaelen, Toby Alderweireld et Nacer Chadli et la perspective d'un match amical contre les Pays-Bas offrent au sélectionneur espagnol l'occasion de voir de nouveaux joueurs à l'œuvre. Cavanda (Galatasaray), Foket (Gand), Kabasele (Watford) et Tielemans (Anderlecht) ont ainsi été rappelés, tandis que Nicolas Lombaerts et Radja Nainggolan ont été écartés. Incertains, Moussa Dembélé et Thorgan Hazard seront bel et bien présents tandis que Vincent Kompany connaitra sa première sélection avec le successeur de Marc Wilmots.



C'est d'ailleurs autour du capitaine des Diables que la plupart des questions ont été posées. Roberto Martinez y a répondu sans langue de bois: "On aura besoin de son expérience, notamment pour entourer les jeunes. C'est une bonne nouvelle de l'avoir à nouveau parmi nous, on va préparer le match ensemble. Sera-t-il capitaine ? Je ne peux pas encore vous répondre, j'ai apprécié la façon dont Eden a été un leader lors des quatre premiers matches. Peu importe le brassard, je demande à Eden, Vincent, mais aussi à Courtois, Vertonghen et Witsel, d'être des leaders sur le terrain. Concernant son temps de jeu chez nous, on discutera avec Manchester City après la rencontre de ce week-end (City reçoit Middlesbrough ce samedi à 16h, ndlr).


"Pas de problème avec Radja Nainggolan"

Le grand absent de cette liste, en dehors des forfaits, est sans aucun doute Radja Nainggolan. Là aussi, le sélectionneur a expliqué ses choix: "Non, je n'ai aucun problème avec Nainggolan. Je pense simplement qu'il faut lui laisser le temps de revenir à 100%, car il n'a pas encore retrouvé tous ses moyens. Mais il a été bon ce jeudi en Europa League et il est sur la bonne voie. L'émergence de Youri Tielemans est bien réelle également et c'est le moment pour lui de nous rejoindre. C'est vrai que Kompany a moins joué que lui ces dernières semaines mais cela dépend aussi de la position sur le terrain et de la concurrence. Le plus urgent pour Nainggolan est de retrouver sa meilleure forme en club, c'est pour cela que je le laisse travailler à Rome."

Autre surprise, la mise à l'écart de Nicolas Lombaerts : "On a suffisamment d'expérience avec Kompany, Ciman et Vertonghen et je pense que c'était le moment de lancer des jeunes. Nicolas reste dans mes plans, je sais ce qu'il peut apporter", expliquait Martinez, qui ne cachait pas son envie de voir à l'œuvre Cavanda et Foket : "Le Gantois m'a impressionné contre le Shakhtar Donetsk ce jeudi soir, notamment. Il a suffisamment d'expérience désormais pour franchir ce cap et son potentiel est élevé. Il mérite cette opportunité de se montrer avec les Diables rouges. Il connait aussi le système dans lequel on joue. Quant à Cavanda, il peut jouer à droite comme à gauche et pourrait nous être très utile. J'ai envie de le voir à l'œuvre. Un match amical est une opportunité de voir de nouveaux joueurs à l'œuvre, notamment en faisant plus de trois changements. On devra trouver l'équilibre sur le terrain au vu des absences en défense."

Comme pour éviter toute polémique, Roberto Martinez s'est toutefois empressé de dire qu'il percevait bien l'importance d'un Pays-Bas - Belgique : "Je sais que ce n'est pas tellement un match amical pour la Belgique, que c'est important de battre les Pays-Bas. On va préparer ce match de la meilleure façon possible, c'est un vrai test après celui qu'on a connu contre l'Espagne. On va évidemment tout faire pour l'emporter, que ce soit un match amical ou non."

Pour ce faire, il comptera évidemment sur une série de joueurs offensifs très en verve : "Aligner De Bruyne, Eden Hazard, Mertens et Carrasco ensemble ? Tout est possible en football, mais il faut toutefois garder une équilibre. A nous de trouver la bonne combinaison avec les bons joueurs, selon les formes du moment. Le positionnement de De Bruyne à City ? C'est un footballeur moderne, très intelligent. Il peut s'adapter à plusieurs postes sur le terrain. Il est dans l'un des meilleurs moments de sa carrière et peu importe sa place, son énergie et sa vision du jeu sont importantes pour nous."

Enfin, le sélectionneur a tué dans l'œuf toute polémique concernant Thorgan Hazard et sa blessure qui avait suivi le dernier rassemblement des Diables: "Oui j'ai discuté avec Mönchengladbach, je comprends leur position et nos staffs médicaux sont en contact. Il n'y a pas de problème entre les Diables rouges et Mönchengladbach."